/entertainment/movies
Navigation

Nouvelle saga des «Animaux fantastiques»: une féérie visuelle spectaculaire

Mais la nouvelle saga des Animaux fantastiques manque de punch

Coup d'oeil sur cet article

Dérivé de Harry Potter écrit par J.K. Rowling et mettant en vedette Eddie Redmayne, Jude Law ainsi que Johnny Depp, Les animaux fantastiques : les crimes de Grindelwald manque un peu de punch.

Pas de doute, l’univers imaginaire construit par J.K. Rowling a fière allure. Les caméras de David Yates – il a réalisé quatre des Harry Potter ainsi que le premier volet des péripéties de Norbert Dragonneau (Eddie Redmayne) – s’emparent de la magie, conférant aux scènes et aux décors une dimension féerique apte à faire oublier la réalité au spectateur durant les 134 minutes de la projection.

Les accessoires, costumes – ne manquez pas les chaussures de Leta Lestrange (Zoe Kravitz) – et créatures sont magnifiques ! Les décors du Paris de 1927, où se situe la majorité de l’action, sont à couper le souffle et on retrouve avec grand plaisir la ménagerie si particulière de cette franchise des Animaux fantastiques.

Ce qui est moins fantastique, c’est le scénario dont il faut bien avouer qu’il est un peu poussif, et parfois même tellement rempli de sous-intrigues qu’il en devient presque compliqué.

Nous retrouvons le monde de Dragonneau là où nous l’avions laissé. Grindelwald (un Johnny Depp peu inspiré) s’échappe de prison – la séquence est superbe ! – et veut rallier l’ensemble des « sang-pur » à sa cause.

Albus Dumbledore (Jude Law, parfait) demande donc à Norbert Dragonneau de l’aider à retrouver Credence Bellebosse (Ezra Miller). En parallèle, Norbert est à la recherche de Tina Goldstein (Katherine Waterston), tandis que Jacob Kowalski (Dan Fogler) part à la poursuite de Queenie (Alison Sudol).

Créatures impressionnantes

Toutes les scènes dédiées aux animaux fantastiques du titre de cette franchise qui comptera cinq longs métrages sont impressionnantes. Les nouvelles créatures sont tour à tour mignonnes, étonnantes et prodigieuses au point qu’on se surprend à attendre leurs apparitions plutôt que de se concentrer sur les aventures de magiciens, outre lors de l’arrivée de Nagini (Claudia Kim).

Il ne reste plus qu’à espérer que la scénariste J.K Rowling trouve le rythme adéquat pour le prochain volet, prévu au mois de novembre 2020.

  • Les animaux fantastiques : les crimes de Grindelwald (3/5)

Film de David Yates

Avec Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Fogler, Johnny Depp, Jude Law