/opinion/columnists
Navigation

Le nouveau Parti rhinocéros

Le nouveau Parti rhinocéros
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Après leur percée surprise aux dernières élections, les militants de Québec solidaire avaient un défi à relever.

Prouver que leur parti était sérieux, crédible et digne d’être porté au pouvoir dans quatre ans.

Disons que c’est mauditement mal parti...

LE PRIX GUY-LALIBERTÉ

Ces temps-ci, quand on regarde les solidaires aller, on a l’impression contraire. Comme s’ils faisaient tout ce qu’ils peuvent pour ne pas être pris au sérieux.

Qui sait ? Manon et Gabriel veulent peut-être ressusciter le Parti rhinocéros, créé en 1963 par Jacques Ferron.

Ils ne veulent peut-être pas faire de la politique. Mais rire de la politique. Si c’est le but visé, eh bien bravo ! ils touchent en plein dans le mille. Opération réussie.

Trois autres semaines comme ça, et ils vont devenir les Ding et Dong de la politique québécoise. Partez le piano : « Sol et Manon sont de drôles de pistolets. Ils marchent sur leur tête même quand c’est pas leur fête. »

Quand Catherine Dorion a été élue dans Taschereau, un commentateur politique m’a dit : « Oh boy ! Ils vont avoir un fun noir avec elle (rire sarcastique)... »

Entendez : s’ils veulent qu’on les prenne au sérieux, c’est raté. Leur jeune recrue va tout faire pour maintenir leur réputation de coucous. En effet.

Primo, madame la tuque s’en va en avion à Bilbao pour parler de lutte contre les changements climatiques.

C’est comme Justin et ses amis chinois qui discutent de la meilleure façon de lutter contre la pollution plastique en calant des bouteilles d’eau en plastique.

Bravo, championne ! Vous remportez le prix Guy-Laliberté remis à la personne faisant preuve du plus grand manque de cohérence.

À GENOUX DEVANT OTTAWA

Deuxio : demander à des Espagnols qui n’ont jamais mis les pieds à Québec de dire que « le troisième lien, c’est de la marde ». Wow. Ça, c’est de l’argumentaire, mes amis ! Ça, c’est de la rhétorique ! C’est quoi, la suite ? Demander à des habitants du Kazakhstan de dire « CAQ caca » ou « PQ dans l’cul » ?

Tertio : comparer les défenseurs du troisième lien à des cocaïnomanes – idée géniale qui a reçu l’aval du parti. Oui, mesdames et messieurs ! Le politburo du parti a vu ça et a dit : « Mais quelle bonne idée ! » Je vous dis que ça carbure, à QS ! Ça percole ! Ça cogite ! Les forces vives du Québec en marche ! Mais si ce n’était que ça... Mais non. L’ange Gabriel s’est mis à genoux devant Justin Trudeau et l’a supplié d’envoyer promener un premier ministre élu démocratiquement par le peuple du Québec. On rirait si ce n’était pas si minable...

Eux marxistes ? Tendance Groucho, oui. S’ils sont indépendantistes, alors moi, je suis maoïste.

QS AU POUVOIR !

D’ailleurs, avez-vous lu la nouvelle ? Ottawa va probablement permettre à François Legault de diminuer le nombre d’immigrants que le Québec reçoit chaque année !

Le gouvernement fédéral est plus à l’écoute des demandes du Québec que Québec solidaire, saint bordel !

Et ça dit aimer la démocratie. Et ça dit respecter le peuple. Bien oui, Chose. QS au pouvoir ? Pour diriger une asso étudiante de l’UQAM, peut-être...