/sports/racing
Navigation

Grand Prix de Macao: Accident terrifiant en F3

La pilote Sophia Flörsch souffre d’une facture à la colonne vertébrale

Coup d'oeil sur cet article

Les images sont affolantes et donnent froid dans le dos. L’accident a été d’une violence inouïe à l’occasion d’une épreuve de F3 disputée à Macao, en Chine.

Capture d'écran, Youtube

On y voit soudainement le bolide de Sophia Flörsch décoller à une vitesse folle, puis s’écraser contre une cabine réservée aux photographes avant de terminer sa course un peu plus bas, dans une zone où se trouvaient des commissaires de piste.

La pilote allemande, âgée de 17 ans à peine, a été sérieusement blessée, mais, par miracle, sa vie n’est pas en danger.

Sur son compte Twitter, quelques heures après son arrivée à l’hôpital, elle s’est faite rassurante sur son état de santé.

« Je veux juste vous indiquer que je vais bien et que je devrai subir une opération lundi matin, a-t-elle écrit. À vous tous, merci pour vos messages d’encouragement. »

Quatre autres blessés

Capture d'écran, Youtube

Flörsch n’a jamais perdu connaissance, mais elle s’est plainte de douleurs au dos sur les lieux. À son arrivée à l’hôpital, les médecins ont diagnostiqué une facture à la colonne vertébrale, qui nécessitera une délicate intervention chirurgicale.

Outre Flörsch, quatre autres personnes ont été hospitalisées, dont un autre pilote, Sho Tsuboi, qui a vu la voiture en perdition lui frôler la tête. Il a déclaré avoir des douleurs lombaires, mais il y a eu plus de peur que de mal dans son cas.

Des médias locaux ont aussi rapporté que des débris ont atteint le commissaire, Chan Cha In, qui souffre notamment d’une fracture à la mâchoire. Un photographe, Weng Wang, est touché au foie, tandis que son collègue Hiroyuki Minami, lui, a subi une commotion cérébrale.

Trois de large

Avant l’impact, on aperçoit trois monoplaces côte à côte sur la longue ligne droite très rapide qui précède le virage quatre, où est survenu l’accident.

Des bolides se sont alors heurté, et celui de la pauvre pilote a été propulsé tel un missile, le terme n’est pas exagéré, dans les airs.

La pilote Sophia Flörsch a été sérieusement blessée lors d’un accident d’une rare violence sur le circuit de Macao en Chine, dimanche.
Capture d'écran, Youtube
La pilote Sophia Flörsch a été sérieusement blessée lors d’un accident d’une rare violence sur le circuit de Macao en Chine, dimanche.

On estime que Flörsch a frappé l’abri des photographes à environ 200 km/h.

L’accident n’est pas sans rappeler celui du Canadien Robert Wickens, l’été dernier, sur le circuit de Pocono en Série IndyCar, dont l’embardée spectaculaire dans les clôtures de sécurité l’a rendu paraplégique.

Malgré tout, les organisateurs ont décidé de relancer l’épreuve après avoir réparé les dégâts. Mais, selon plusieurs témoins, ces réparations ont été bâclées...

Le circuit maudit

L’accident s’est produit au 4e tour de l’épreuve. Un peu plus tôt, en qualifications, une autre tragédie a été évitée quand deux bolides se sont accrochés avant d’être évités par d’autres à haute vitesse.

Des signaleurs ont joué avec le feu quand ils ont voulu intervenir alors que des bolides roulaient encore à vive allure sur le tracé.

Dans le passé, plusieurs observateurs ont souvent décrié l’événement, appelée la Coupe du Monde FIA de F3, qui met un terme à la saison.

Le circuit temporaire, aménagé dans les rues de la ville, comporte des sections rapides, très dangereuses, parfois trop étroites et, surtout, sans échappatoire.

À pareille date l’an dernier, le Britannique Daniel Hegarty perdait la vie à Macao après avoir heurté une barrière du circuit à bord de sa moto de compétition.

En 2012, un autre motard, le Portugais Luis Carreira, et un pilote automobile, Phillip Yau, de Hong Kong, y ont aussi laissé la vie à la suite de sorties de piste, cette fois, en qualifications.