/finance/news
Navigation

Finances personnelles: rembourser ses dettes demeure la principale préoccupation

Coup d'oeil sur cet article

Les Québécois sont surtout préoccupés par le remboursement de leurs dettes, lorsqu’il est question de leurs finances personnelles, selon un sondage dévoilé lundi par l'Institut québécois de planification financière (IQPF).

Environ 31 % des répondants ont dit qu’il s’agissait de leur principale préoccupation, loin avant la préparation de la retraite (18 %), le financement d'un projet personnel (12 %) et l'épargne en prévision d'une baisse de revenu éventuelle (7 %).

«Nous constatons que l'endettement est encore au cœur des préoccupations financières des Québécois, ce qui demeure problématique, car, pendant qu'ils remboursent leurs dettes, ils n'ont souvent pas la marge de manœuvre nécessaire pour épargner en vue de la retraite ou de situations malencontreuses, comme une perte d'emploi ou la maladie. Il est cependant encourageant de constater que plusieurs d'entre eux prennent les mesures nécessaires pour y remédier, comme établir un plan pour rembourser leurs dettes», a affirmé la présidente-directrice générale de l'IQPF, Jocelyne Houle-LeSarge, par communiqué.

Environ 37 % des répondants disent que leur situation financière est satisfaisante, tandis que 17 % estiment qu’ils ont besoin d’aide.

De l’insomnie

Les questions financières causent parfois de l’insomnie à 23 % des personnes interrogées, souvent à 2 % et rarement à 31 % d’entre elles, selon ce sondage fait par SOM du 19 au 22 octobre dernier auprès de 1054 adultes québécois sur internet.

Les Québécois se disent bien informés en matière de finances personnelles, puisque 71 % des gens sondés ont affirmé que leur niveau de connaissance est plutôt bon ou très bon. Seulement 4 %, a mentionné qu’il était très mauvais.

Environ 16 % des répondants ont dit n’avoir posé aucune action reliée à la gestion de leurs finances personnelles au cours des 12 derniers mois.