/news/health
Navigation

Ottawa veut financer des projets d'aide aux personnes atteintes de démence

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Le gouvernement fédéral vient de lancer un nouveau fonds visant à financer des projets d’aide dans les communautés en matière de démence – y compris la maladie d’Alzheimer.

Le Fonds d'investissement en matière de démence dans les communautés sera financé à même les 20 millions $ sur cinq ans et les 4 millions $ par année prévus par la suite annoncés dans le budget 2018 du gouvernement Trudeau au début de l’année.


Lundi, en annonçant le Fonds, l’Agence de la santé publique du Canada a invité les organisations et les intervenants souhaitant obtenir du financement pour des projets «qui optimiseront la santé et le bien-être des personnes vivant avec une démence, ainsi que de leurs amis et proches aidants», à présenter une proposition d’ici le 10 décembre.


L’Agence a précisé que les candidats doivent démontrer qu'eux-mêmes ou leurs collaborateurs apportent au projet les capacités et l'expertise organisationnelles suivantes: expérience ou expertise liée à la démence et au soutien des personnes atteintes de démence ou des aidants naturels; accès confirmé à la population cible pour laquelle le projet est proposé; capacité d'impliquer les personnes atteintes de démence ou les aidants naturels dans la conception ou la mise en œuvre du projet; évaluateurs ou chercheurs ayant la maîtrise du sujet, les connaissances et la sensibilité appropriée; et expérience et capacité de mener des recherches en intervention.


«Les projets financés au moyen de cet investissement favoriseront la collaboration et la prise de mesures à l’échelon communautaire. Ils nous aideront aussi à en apprendre plus à propos d’approches qui favorisent vraiment la qualité de vie des personnes vivant avec une démence, ainsi que de leurs amis et proches aidants», a mentionné dans un échange de courriels avec l’Agence QMI Anna Maddison, conseillère principale des relations avec les médias à Santé Canada et de l'Agence de la santé publique du Canada.


À l’occasion de son annonce, lundi, l’Agence de la santé publique a souligné que plus de 400 000 personnes âgées de 65 ans et plus – dont les deux tiers sont des femmes – ont reçu un diagnostic de démence, dont de maladie d'Alzheimer, au Canada. «On s'attend à ce que le nombre de diagnostics de démence augmente à mesure que la proportion d'aînés dans la population canadienne monte, a ajouté l’Agence. Reconnaissant l'incidence importante et croissante de la démence au pays, le Canada est résolu à améliorer la vie des personnes vivant avec une démence et de leurs aidants.»