/news/politics
Navigation

Rapport du vérificateur général: missions à l’étranger mal protégées

Le vérificateur général Michael Ferguson
Photo d'archives, Agence QMI Le vérificateur général Michael Ferguson

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Le vérificateur général reproche à Affaires mondiales de ne pas avoir fait ses devoirs pour bien protéger son personnel et ses biens dans les missions canadiennes à l’étranger.

«Pourtant, le Ministère est responsable de la sécurité du personnel déployé dans les missions à l’étranger. Bien des missions ont un besoin urgent de mises à niveau de sécurité», note Michael Ferguson dans son rapport rendu public mardi matin.

Affaires mondiales Canada gère 175 missions diplomatiques et consulaires dans 110 pays du globe. Celles-ci font face à diverses menaces, allant de potentielles activités d’espionnage aux violences politiques. Plus de 7 800 personnes travaillent dans les missions canadiennes à l’étranger. Le quart d’entre eux sont Canadiens, les autres sont des employés recrutés sur place.

«En novembre 2017, plus de la moitié des employés du Ministère travaillaient dans des endroits où leur sûreté et leur sécurité étaient menacées en raison de l’imprévisibilité politique ou de troubles civils, et où des mesures de réduction des risques étaient donc nécessaires pour les protéger», explique le vérificateur général (VG) dans son rapport. Ces menaces évoluent dans le temps et demandent donc un ajustement constant d’Ottawa.

N’empêche que le ministère n’a pas rempli ses obligations de les protéger et de protéger les biens canadiens dans les missions à l’étranger, selon ce qu’a constaté le VG lors de son audit.

S’il a remarqué que certaines améliorations à la sécurité des six missions étudiées avaient été apportées au cours des 10 dernières années, M. Ferguson souligne que des vulnérabilités importantes demeurent, notamment;

  • «la vidéosurveillance était souvent inadéquate;
  • les barrières pour restreindre l’accès des véhicules aux entrées des missions, comme des bornes conçues pour cet usage, n’avaient pas toujours été installées selon les recommandations;
  • certains mécanismes d’alarme de portes intérieures et extérieures ne fonctionnaient pas toujours correctement.»

De surcroît, le VG note que le ministère avait d’ores et déjà identifié des lacunes de sécurité, voire des failles majeures, dont plusieurs depuis des années, sans pour autant mettre en place toutes les mesures pour y remédier. Les grands projets de construction pour remédier à certaines vulnérabilités accusent d’importants retards d’au moins trois ans.

«Dans la plupart des cas, ces retards étaient attribuables à une mauvaise gestion et à une surveillance inadéquate des projets par Affaires mondiales Canada», explique le VG.

Manque de formation

Enfin, M. Fergurson relève qu’Affaires mondiales Canada ne s’était pas assuré que ses employés soient formés adéquatement quant à la sécurité. Ainsi, parmi les employés travaillant dans des missions où la menace est jugée élevée;

  • 41 % des employés n’avaient pas suivi le séminaire obligatoire sur la sécurité personnelle;
  • 35 % des employés n’avaient pas suivi la formation obligatoire sur les milieux hostiles.

Événements liés à la sécurité ayant touché des ambassades et des consulats au cours des dix dernières années

2018

Burkina Faso

L’ambassade de France a été la cible d’une attaque dans la capitale, Ouagadougou. Au moins 30 soldats de l’armée du Burkina Faso ont été tués alors qu’ils défendaient des cibles dans la ville, et 85 autres ont été blessés.

2017

Afghanistan

À Kaboul, une bombe a occasionné des dommages importants à l’ambassade d’Allemagne et des dommages mineurs à l’ambassade du Canada, faisant 90 morts et plus de 350 blessés (aucun blessé ni mort parmi les Canadiens).

2016

Afghanistan

Un kamikaze a attaqué un convoi de gardes de sécurité de l’ambassade en route vers l’ambassade du Canada à Kaboul. L’explosion a tué 14 gardes et 2 civils.

2015

Égypte

Une voiture piégée a explosé devant le consulat d’Italie au Caire, détruisant toute la devanture de l’édifice et faisant un mort et plusieurs blessés.

2013

Afghanistan

Des militants talibans ont pris d’assaut l’ambassade des États-Unis à Herat, endommageant le bâtiment et blessant des gardes américains.

2012

Libye

Des militants ont pris d’assaut l’ambassade des États-Unis à Benghazi et l’ont incendiée. L’ambassadeur et quatre membres du personnel ont été tués.

2011

Iran

Des manifestants iraniens ont pris d’assaut l’ambassade du Royaume-Uni à Téhéran, causant des dommages considérables.

2010

Pakistan

Un kamikaze s’est fait exploser à l’extérieur de l’ambassade des États-Unis à Peshawar, tuant huit personnes.

2009

Mauritanie

Un kamikaze s’est fait exploser à l’extérieur de l’ambassade de France, faisant trois blessés, dont deux gardes de l’ambassade.

2008

Turquie

Une voiture piégée a explosé à l’extérieur de l’ambassade du Danemark à Istanbul, faisant 6 morts et 25 blessés, et causant des dommages considérables au périmètre de l’ambassade.

Source: rapport du vérificateur général