/finance
Navigation

Le bon coup de Jerry Jones

Le propriétaire des Cowboys de Dallas a réussi un coup de génie en achetant le club de la NFL en 1989

Le bon coup de Jerry Jones
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

En cette longue fin de semaine de l’Action de grâce, nos voisins américains passeront une bonne partie de ce congé à chasser les aubaines et à regarder du football. Et en matière d’aubaines et de football, on se doit de lever notre chapeau à Jerry Jones, qui avait vu juste en achetant les Cowboys de Dallas.

Jones, qui n’est pas étranger aux controverses et aux déclarations fracassantes, en a surpris plusieurs un peu plus tôt cette semaine en déclarant qu’il n’accepterait pas de se départir de son équipe même si quelqu’un lui offrait 10 milliards de dollars. Cette évaluation tient-elle la route ou Jones a-t-il simplement voulu y aller d’un coup d’éclat pour faire parler de lui ?

Jerry Jones, <i>propriétaire</i>
Photo AFP
Jerry Jones, propriétaire

Revenons brièvement en arrière, en 1989 plus précisément. Aux prises avec des ennuis financiers, H.R. « Bum » Bright, propriétaire des Cowboys depuis à peine cinq ans, se voit dans l’obligation de vendre l’équipe. C’est alors que Jerry Jones, qui a fait fortune dans les services financiers et dans le pétrole, s’en porte acquéreur pour la somme de 150 millions, ce qui constitue un record à l’époque.

L’entrée de Jones dans le monde du sport professionnel n’est pas passée inaperçue. Après avoir congédié le légendaire Tom Landry, unique entraîneur-chef de l’histoire de la franchise jusque-là, il a tout mis en place pour faire des Cowboys une superpuissance au début des années 1990. Trois conquêtes du Super Bowl plus tard, les Cowboys étaient et demeurent ce que l’on appelle America’s Team.

Sur le plan financier, la valeur des Cowboys est maintenant estimée à 5 milliards par la revue Forbes, qui place depuis maintenant 12 ans l’équipe au sommet de son classement annuel de la valeur des équipes de la NFL.

Cinq milliards, c’est 1,2 milliard de plus que la valeur estimée des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, qui arrivent au second rang à 3,8 milliards. On estime aussi que les Cowboys sont l’équipe de sport professionnel valant le plus au monde, c’est-à-dire plus que les Yankees de New York ou que n’importe quel club de soccer anglais.

Une déclaration pas si absurde

Aussi étrange que cela puisse paraître, les Cowboys constitueraient une aubaine présentement à 5 milliards de dollars. Plusieurs acheteurs approcheraient Jones s’il décidait de vendre son équipe. Une vente à 5 milliards lui permettrait de réaliser des profits de l’ordre de 3233 %. À 10 milliards, ce retour sur l’investissement initial de 150 millions grimperait à 6567 %.

Or, même si Jones estime que son équipe vaut 10 milliards, il a clairement indiqué qu’il ne la vendrait pas pour cette somme. Ses enfants étant déjà activement impliqués au sein de la haute direction de l’équipe, il s’attend à ce que les Cowboys demeurent une entreprise familiale.

Mais peu importe que l’on trouve raisonnable ou non la valeur à laquelle Jones évalue son équipe, il n’est pas farfelu de croire que celui qui agit également comme directeur général des Cowboys trouverait preneur à 10 milliards.

Avec l’arrivée de nouveaux joueurs comme Amazon et Netflix dans la lutte aux droits de diffusion et l’assouplissement des règles entourant les paris sportifs, la valeur des équipes de la NFL n’a pas fini de monter en flèche.

Imaginez maintenant combien vaudraient les Cowboys s’ils n’avaient pas remporté que deux maigres matchs de séries au cours des deux dernières décennies.

 

Revenus annuels des Cowboys

Année Revenus

  • 2002 : 198 millions $
  • 2003 : 205 millions $
  • 2004 : 231 millions $
  • 2005 : 235 millions $
  • 2006 : 242 millions $
  • 2007 : 269 millions $
  • 2008 : 280 millions $
  • 2009 : 420 millions $

Année Revenus

  • 2010 : 406 millions $
  • 2011 : 500 millions $
  • 2012 : 539 millions $
  • 2013 : 560 millions $
  • 2014 : 620 millions $
  • 2015 : 700 millions $
  • 2016 : 840 millions $
  • 2017 : 864 millions $

 

Le chiffre de la semaine : 1 million $

Le bon coup de Jerry Jones
Photo AFP

La situation a drôlement changé en 30 ans alors que la NFL est devenue la ligue sportive la plus lucrative en Amérique du Nord. À preuve, au moment de vendre les Cowboys de Dallas à Jerry Jones en 1989, l’ancien propriétaire de l’équipe, H.R. « Bum » Bright, estimait que les Cowboys lui faisaient perdre un million de dollars par mois.