/lifestyle/health
Navigation

La soupe aux légumes au banc d’essai

Coup d'oeil sur cet article

Réconfortante et savoureuse, la soupe aux légumes occupe une place de choix dans plusieurs foyers québécois. Servie en entrée ou en accompagnement d’un sandwich, cette soupe nous permet d’augmenter notre consommation de légumes. Est-ce que les soupes du commerce peuvent concurrencer celles préparées maison ? Cette semaine, elles passent au banc d’essai.

► Notre analyse

Les soupes du commerce sont offertes en plusieurs formats : prêtes à-manger, condensées (à diluer avec de l’eau) ou en sachets (avec légumes déshydratés).

Pour ce banc d’essai, 15 soupes aux légumes ont été analysées. Une portion équivaut à 250 ml (une tasse) de soupe préparée et prête à être consommée, à l’exception d’une soupe en sachet qui est conçue pour un volume de 175 ml (3/4 tasse).

Chaque portion fournit :

  • Entre 30-110 calories
  • Entre 2-7 g de sucres
  • Entre 1-3 g de fibres
  • Entre 430-780 mg de sodium
  • Entre 6-80 % de la valeur quotidienne (VQ) en vitamine A

Les meilleurs choix contiendront moins de sodium et auront une liste d’ingrédients simple qui se résume à... des légumes ! Les soupes moins sucrées qui ont plus de fibres et de vitamine A seront aussi favorisées.

Nos meilleurs choix

Au premier rang : la soupe aux légumes Commensal

Photo Martin Chevalier

Avec 430 mg de sodium par portion, c’est la moins salée du banc d’essai. Elle compte aussi parmi les choix les plus riches en fibres, soit 3 g par portion. De plus, sa liste d’ingrédients, qui se résume à des légumes, de l’huile de canola, du sel et des épices, lui fait gagner beaucoup de points. On aime le produit et la marque, qui propose une gamme de produits distinctifs !

En deuxième position : La soupe aux légumes Grand-mère Campbell’s

Photo Martin Chevalier

Avec une teneur en sodium parmi les plus faibles (480 mg), cette soupe affiche aussi une teneur en vitamine A intéressante (20 % VQ). À l’instar de la soupe Commensal, elle affiche 3 g de fibres. Néanmoins, elle perd un point pour le caramel, qui figure dans sa liste d’ingrédients.

La soupe aux légumes et orge Amy’s Organic Soups

Photo Martin Chevalier

Se distingue également par certains atouts. Sa liste d’ingrédients simple contient seulement des légumes, de l’orge, du sel, de l’huile et des épices. Elle contient aussi 3 g de fibres et est certifiée biologique. Elle perd cependant des points pour sa teneur plus élevée en sodium (580 mg) et le fait qu’elle soit moins riche en vitamine A que nos choix précédents (10 % VQ).

Nos moins bons choix

La soupe aux tomates et légumes Lipton

Photo Martin Chevalier

Se taille une place dans cette catégorie indésirable. Avec 780 mg de sodium par portion, elle est la plus salée du banc d’essai. Elle est moins riche en vitamine A que la moyenne des soupes. La soupe aux légumes jardinière cup-a-soup de Lipton n’est pas supérieure. Son plus petit sachet (conçu pour 175 ml de soupe préparée) apporte 670 mg de sodium, 1 g de fibres, 4 g de sucres et seulement 4 % VQ en vitamine A. Ces deux produits contiennent aussi des additifs : glutamate monosodique, dioxyde de silicium, guanylate disodique et inosinate disodique.

La soupe aux légumes Campbell’s

Photo Martin Chevalier

Figure aussi dans les moins bons choix. Elle est riche en sodium (750 mg par portion) et apporte le plus de sucres, soit 7 g par portion. Elle contient moins de vitamine A que la moyenne (soit 8 % VQ). De plus, sa liste d’ingrédients indique la présence de glutamate monosodique et de caramel.

Les compromis 

Photo Martin Chevalier

Deux soupes ont attiré notre attention pour leur contenu en sodium raisonnable. C’est le cas de la soupe aux légumes Sélection (480 mg) et de la soupe aux tomates et légumes Knorr (450 mg).

Photo Martin Chevalier

Par contre, la présence d’additifs tels que le glutamate monosodique, le guanylate disodique, l’inosinate disodique et le dioxyde de silicium, leur font perdre beaucoup trop de points pour que je les recommande dans le palmarès.

Une soupe aux légumes en repas ?

Photo Martin Chevalier

La soupe aux légumes n’est pas assez nutritive pour en faire un repas complet. Elle ne contient pas suffisamment de calories et de protéines. On peut bonifier sa valeur nutritive en ajoutant des légumineuses (haricots rouges, lentilles, pois chiches). Par contre, peu importe son choix, elle reste salée. La meilleure option est assurément la soupe maison. On utilise un bouillon maison ou un bouillon sans sodium (ou faible en sodium) et on y ajoute une panoplie de légumes. Vous manquez de temps ? Saladexpress propose des mélanges de légumes déjà coupés prêts à utiliser pour une soupe maison. De quoi gagner du temps tout en profitant d’une soupe concoctée à la maison ! Et que dire de l’odeur plaisante d’une bonne soupe qui mijote ! A vos chaudrons !


► Merci à Claudia Boucher, stagiaire en nutrition, de sa précieuse collaboration.