/auto/finance
Navigation

Cyber lundi: les essentiels de la conduite hivernale à rabais

Conduite hivernale

Coup d'oeil sur cet article

L’hiver s’est bien installé au Québec et il faut s’équiper convenablement.

Et quand on parle de bien s’équiper, il n’est pas seulement question des pneus d’hiver et d’un balai à neige. Il faut surtout un ensemble d’équipements à conserver dans sa voiture pour braver fièrement et dignement l’hiver canadien!

 

À LIRE AUSSI: Le Québec et la conduite hivernale

À LIRE AUSSI: Nos 10 conseils pour une conduite hivernale prudente

 

Se garder au chaud

C’est bien beau un matin froid et enneigé, mais si vous devez utiliser votre balai à neige sans une paire de gants ou de mitaines, il y a fort à parier que vous laisserez s’échapper un juron ou deux. Une paire de gants bon marché faite de laine ou d’un matériau synthétique fera amplement l’affaire.

Vous n’aurez qu’à la laisser dans le coffre à gant et la sortir lorsque nécessaire. À ce propos, si vous tombez en panne, si votre voiture ne démarre pas ou si vous avez fait une sortie de route et qu’il fait un froid sibérien, êtes-vous préparé pour demeurer au chaud?

Soyez responsables et conservez au minimum une tuque, un foulard et une couverture chaude en cas de pépin. Certains automobilistes vont même jusqu’à cacher des compresses de chaleur dans leur trousse de premiers soins.

Et si je suis pris dans la neige...

En hiver au Québec, entendons-nous seulement pour affirmer qu’une pelle est parfois nécessaire pour se sortir de son espace de stationnement. Et pour éviter de rester pris dans la neige, assurez-vous d’avoir dans votre voiture un ensemble d’aide à la traction polyvalent, efficace et facilement pliable.

Pour bien choisir, il faut vérifier d’abord que le matériau de fabrication est solide et qu’il ne risque pas d’endommager votre pneu. Enfin, pour compléter votre trousse de secours hivernale, un ensemble de câbles de survoltage est essentiel.