/news/currentevents
Navigation

Pots-de-vin: Yanaï Elbaz menait une vie de millionnaire grâce au CUSM

Le château de Yanaï Elbaz construit au coût de 1 million $ a été vendu en 2014 pour 1,6 M$. Le fisc était alors à ses trousses pour des 
revenus non déclarés de 2,6 M$.
Photo d’archives, Chantal Poirier Le château de Yanaï Elbaz construit au coût de 1 million $ a été vendu en 2014 pour 1,6 M$. Le fisc était alors à ses trousses pour des revenus non déclarés de 2,6 M$.

Coup d'oeil sur cet article

Avant même d’accepter 10 millions $ en pot-de-vin de la firme SNC-Lavalin, Yanaï Elbaz menait déjà un train de vie de millionnaire grâce à sa luxueuse maison construite en partie par des fournisseurs du CUSM.

En 2013, notre Bureau d’enquête révélait notamment que des matériaux destinés à l’hôpital Royal Victoria avaient été détournés pour la construction de ce petit château.

Les poutrelles en métal pour l’armature du château d’Elbaz provenaient du chantier de l’hôpital Royal Victoria.
Photo courtoisie
Les poutrelles en métal pour l’armature du château d’Elbaz provenaient du chantier de l’hôpital Royal Victoria.

2,5 M$ en rénovation

Yanaï Elbaz a entre autres reçu l’aide de l’entrepreneur Maurice O’Hana qui a réglé des factures pour un total de 563 000 $. Lors de la construction en 2006 et 2007, des sous-traitants pour la construction de la maison se sont fait demander de libeller leurs factures au nom d’Onxy construction, détenue par O’Hana. Ce dernier a reçu par la suite pour 2,5 M$ en contrats du CUSM pour de la rénovation entre 2009 et 2012.

Les plans de la maison

Une autre entreprise, Vogue construction, a également payé des factures sur la maison d’Elbaz. L’entreprise a elle aussi obtenu des contrats de rénovation à l’hôpital. C’est l’architecte André Ibghy qui a fait les plans. Son entreprise avait elle aussi des contrats avec l’hôpital, mais il n’avait pas déclaré ses intérêts, avant d’accepter de faire les plans pour la maison d’Elbaz.

Cet édifice à logements du boulevard Saint-Joseph Est à Montréal a été acheté par Elbaz et un fournisseur du CUSM.
Photo d’archives, Éric Yvan Lemay
Cet édifice à logements du boulevard Saint-Joseph Est à Montréal a été acheté par Elbaz et un fournisseur du CUSM.

Immeuble à logements

Yanaï Elbaz brassait aussi des affaires avec un autre fournisseur de l’hôpital. Il a notamment acheté un édifice à logements sur la rue Saint-Joseph Est à Montréal, avec un dénommé Jean-Loup Mouret. Notre Bureau d’enquête a découvert que deux entreprises ayant des contrats avec le CUSM y avaient déclaré leur adresse, dont l’une à l’appartement 8... qui n’était en fait qu’une simple boîte postale.