/news/politics
Navigation

Voici 9 choses à savoir sur Amanda Simard, la députée rebelle franco-ontarienne

Coup d'oeil sur cet article

Après son émouvant plaidoyer pour le maintien des institutions franco-ontariennes la veille, la députée Amanda Simard a quitté jeudi matin le Parti progressiste-conservateur afin de dénoncer les coupes en francophonie.  

 

 Voici 9 choses à savoir sur elle:

 – Elle a été élue à l’Assemblée législative de l’Ontario pour la première fois en juin dernier, remportant 40,86% des votes.  

 – Elle a été nommée adjointe parlementaire à la ministre déléguée aux Affaires francophones  

 – Sa circonscription est celle de Glengarry-Prescott-Russell, l’une des deux circonscriptions provinciales à majorité francophone en Ontario.  

 – Avant l’arrivée de Simard, la circonscription avait toujours été libérale depuis le début des années 80.    

 – Elle est la première femme de l’histoire à représenter cette circonscription.  

 – Âgée de 28 ans, elle est la plus jeune députée du Parti progressiste-conservateur.  

 – Avant son élection, elle a été conseillère municipale dans la municipalité de Russell de 2014 à 2018.  

 – Elle détient un diplôme d’études supérieures spécialisées de 2e cycle en common law et droit transnational (Juris Doctor).  

 – Elle a été récipiendaire de nombreux honneurs et bourses durant ses études. 

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.