/news/politics
Navigation

Francophonie: près de 40 rassemblements en Ontario samedi

Doug Ford
Photo Agence QMI, Dominic Chan Doug Ford

Coup d'oeil sur cet article

Après deux semaines de soulèvement et de colère, quelque 37 rassemblements sont prévus samedi à travers l'Ontario pour protester contre les compressions dans les services en français du gouvernement de Doug Ford.

On attend des milliers de personnes pour ce qui pourrait être la plus grosse manifestation des Franco-ontariens depuis celles tenues pour la survie du seul hôpital universitaire francophone de l'Ontario, Montfort.

Les rassemblements se tiendront devant les bureaux de députés conservateurs ontariens, pour mettre de la pression. Ceux de Doug Ford et de sa ministre des Affaires francophones, Caroline Mulroney, seront notamment visés.

L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario appelle depuis des jours «les francophones, francophiles et tous ceux qui ont les droits de la personne à cœur» à venir manifester samedi.

Des élus seront présents, surtout à Ottawa, parmi ceux-ci ont compte la ministre de la Francophonie et des Langues officielles, Mélanie Joly, la conservatrice fédérale Sylvie Boucher et Amanda Simard, cette députée rebelle de l'Ontario devenue le porte-étendard de la cause.

De plus, un autobus de la Société St-Jean-Baptiste doit transporter des manifestants vers l'Ontario à partir de Montréal.

À ces 37 manifestations en Ontario samedi s'ajoutent des rassemblements ou des démonstrations de solidarité organisés dans d'autres provinces au courant du week-end. Par exemple, une manifestation aura lieu dimanche après-midi à Québec.

Par ailleurs, les députés à l’Assemblée nationale ont adopté à l’unanimité vendredi une motion qui «dénonce [une] nouvelle atteinte aux droits d'une communauté francophone en situation minoritaire au Canada».

Pour signifier leur appui, les députés québécois ont convenu de hisser le drapeau franco-ontarien samedi, jour de mobilisation en Ontario.

 

- Avec Pascal Dugas Bourdon et Philippe Orfali