/world/pacificasia
Navigation

Des enfants loués sur internet

Des enfants loués sur internet
artit - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Les autorités russes ont fait bloquer un site internet qui prétendait offrir la location de vêtements de marque pour enfants, alors que dans les faits, on y proposait plutôt les services sexuels de gamins aussi jeunes que 5 ans. 

Les petits, présentés comme des mannequins, étaient loués jusqu’à 2000$ par heure, affirme le Daily Mail. Une enquête a été ouverte par les autorités russes, qui s’intéressent à un réseau de pédophiles à Moscou.  

À titre d’exemple, plus de 600$ étaient demandés pour obtenir une jeune modèle appelée Oksana, qui n’a que 8 ans, selon l’une des fiches d’informations présentées sur le site.  

Le libellé suggérait que ce prix était pour les vêtements - mais les pédophiles n’avaient qu’à lire entre les lignes pour comprendre qu’on leur proposait des services sexuels d’enfants.  

De la même manière, un autre «modèle» nommé Polina, cinq ans, était loué au prix de 2000 $ canadiens pour une heure.  

La location d’enfant devait être payée en cryptomonnaie.  

Les organisateurs livraient les petites victimes de violences dans une voiture - et les ramenaient dans la même voiture. 

Les enfants pouvaient même être livrés en dehors de la capitale russe «moyennant un paiement supplémentaire». 

Le site, désormais bloqué, contenait le nom cpidzhak, dont les premières lettres ‘’cp’’ signifie «child porn» (pornographie juvénile).  

Par ailleurs, ceux qui avaient profité des enfants au travers de ce service pouvaient même laisser un avis et noter les «produits».