/world/usa
Navigation

Funérailles de George H. W. Bush: Brian Mulroney livre un éloge éloquent

Funérailles de George H. W. Bush: Brian Mulroney livre un éloge éloquent

Coup d'oeil sur cet article

WASHINGTON | L’ancien premier ministre Brian Mulroney a rendu aujourd'hui un hommage bien senti à l’ex-président américain George H. W. Bush, mort vendredi soir à l’âge de 94 ans, le décrivant comme un leader «courageux», attaché à des principes et à l’honneur.

Le natif de Baie-Comeau a pris le temps de revenir sur l’héritage du 41e président américain, qu’il a côtoyé pendant près de quatre ans sur la scène internationale, lorsque les deux hommes étaient aux commandes de leur pays respectif.



Devant une rangée comprenant le président américain Donald Trump et trois autres ex-présidents démocrates, Barack Obama, Bill Clinton et Jimmy Carter, l’ex-premier ministre a beaucoup insisté sur le leadership de celui qui était son ami.


Écoutez l’entrevue que l’ancien premier ministre Brian Mulroney a accordée à Mario Dumont, à QUB Radio.


Dans un éloge funèbre de près de 12 minutes truffé d’anecdotes drôles et intimes, M. Mulroney a souligné le leadership de M. Bush lors de l’effondrement de l’empire soviétique et de la réunification de l'Allemagne, mais aussi dans la création d’une coalition internationale pour la première guerre du Golfe.

M. Mulroney a rappelé que la première mouture de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), négociée par les deux hommes, avait créé «la plus large et riche zone de libre-échange dans l’histoire du monde».

«Il existe un mot pour cela, et ça s’appelle le leadership», a notamment déclaré M. Mulroney.

«Permettez-moi de vous dire que, lorsque George Bush était président des États-Unis d'Amérique, tous les chefs de gouvernement du monde savaient qu'ils avaient affaire à un gentleman. Un vrai leader. Un homme distingué, résolu et courageux», a-t-il ajouté.

«Alors que les historiens passent en revue l’héritage de tous ceux qui ont exercé les fonctions de président, je pense que, dans la vie de ce pays, les États-Unis [...] aucun occupant du Bureau ovale n'était aussi courageux, plus fondé sur des principes et plus honorable que George Herbert Walker Bush», a déclaré Brian Mulroney aux dignitaires et membres de la famille rassemblés à la cathédrale nationale de Washington.

Outre Brian Mulroney, le Canada était représenté par l'ambassadeur du Canada à Washington, David MacNaughton, et par le président du Conseil du Trésor et ministre libéral Scott Brison.

À Ottawa, le premier ministre Justin Trudeau a demandé que les drapeaux soient mis en berne aujourd'hui dans les édifices fédéraux du Canada et dans les bureaux du Canada aux États-Unis.