/sacchips/pushstart
Navigation

Super Smash Bros. Ultimate: un Smash presque parfait

La nouvelle entrée dans la célèbre franchise de combat de Nintendo peaufine à merveille la formule de la franchise et offre des milliers d'heures de contenu.

Super Smash Bros. Ultimate: un Smash presque parfait
Nintendo

Coup d'oeil sur cet article

Super Smash Bros. Ultimate, disponible dès vendredi exclusivement sur Nintendo Switch, porte très bien son nom.

Le cinquième opus de cette célèbre série de jeux de combat est l'ultime célébration de la franchise, de Nintendo et du monde des jeux vidéo en général.

Tous les personnages sont de retour, presque toutes les arènes le sont aussi et le gameplay qui fait le charme de Smash depuis sa création en 1999 est plus peaufiné que jamais. 

Selon moi, c'est pas mal tout ce qu'il faut savoir sur Smash Ultimate.

Le jeu est bon. Incroyablement bon, même.

Peu importe les quelques critiques qu'on puisse formuler sur des détails et défauts mineurs, on sait bien qu'on va tous l'acheter anyway. C'est un nouveau Smash, après tout.

Par où commencer, donc?

D'emblée, je dois vous dire que j'ai le jeu en ma possession depuis moins de 48h au moment d'écrire ces lignes.

Les serveurs en ligne n'ont d'ailleurs pas encore été activés, donc je ne pourrai commenter sur ce mode pour l'instant. Et je n'ai pas encore tout vu en ce qui a trait à l'histoire.

Voici mes impressions à chaud après une dizaine d'heures de jeu.

Super Smash Bros. Ultimate: un Smash presque parfait
Nintendo

Les personnages

C'est l'aspect le plus important de tous les Smash pour bien des joueurs et cette fois-ci, tout le monde est là.

Oui, tout le monde. Même Pichu et Young Link.

Quelle joie de revoir des bonhommes qu'on croyait disparus de la série pour toujours, comme Snake. 

Tous les combattants, anciens comme nouveaux, sont modélisés avec amour et précision.

Chacun de ces symboles du jeu vidéo est également animé à merveille, laissant rayonner sa personnalité et tout ce qui le rend unique.

C'était déjà le cas dans tous les Smash, mais dans Ultimate, c'est juste à un autre niveau.

Les personnages sont plus expressifs que jamais, tant avec leur visage que leur corps, et c'est quelque chose qui donne une allure plus spectaculaire aux combats.

Chaque coup semble avoir un grand impact et c'est juste tellement satisfaisant.

Super Smash Bros. Ultimate: un Smash presque parfait
Nintendo

Les nouveaux arrivants sont tous uniques à leur manière et figurent parmi les personnages les plus créatifs de l'histoire de Smash.

La plupart de leurs attaques respectives sont conçues avec un immense respect pour leur matériel source et il est difficile de ne pas les adorer, comme c'était le cas avec Mega Man dans Smash Wii U.

King K. Rool, Inkling, les Belmont et Incineroar sont tous des archétypes qu'on n'a jamais vraiment vus auparavant et sont si agréables et uniques à manipuler.

Je ne me tannerai jamais de lancer la couronne à King K. Rool ou de fouetter les gens avec Simon. 

Les animations et attaques de la plupart des personnages ont été retravaillées et c'est pour le mieux.

Mention spéciale au nouveau Link qui puise ses attaques de Breath of the Wild qui pourrait carrément être considéré comme un nouveau personnage en soi alors que Young Link est une version speedée du Link qu'on connaît depuis Smash 64.

Sinon, il y a bien sûr une bonne quantité de clones (officiellement nommés «combattants écho» dans Ultimate).

Comme d'habitude, ils empruntent les attaques d'un autre personnage tout en ayant certains traits distinctifs.

Leur présence est appréciée et dans la plupart des cas, je n'ai rien à redire. C'est une belle valeur ajoutée et on a même l'option de les afficher dans la même boîte que leur «écho» sur l'écran de sélection.

Super Smash Bros. Ultimate: un Smash presque parfait
Nintendo

Les tableaux

Il y a au-dessus d'une centaine de tableaux dans Ultimate, soit près du double qu'offrait le jeu précédent.

C'est assez fou.

La quasi-totalité des tableaux provenant des autres Smash y sont, donc votre tableau préféré risque d'être là en haute définition (shoutout à Fountain of Dreams).

À noter: il y a seulement quatre nouveaux tableaux dans le jeu de base alors que cinq autres viendront plus tard en contenu téléchargeable. Je trouve ça cheap de me plaindre considérant qu'il y a une TONNE de tableaux, mais c'est un peu dommage qu'il n'y en ait pas plus de nouveaux au lancement.

Juste un peu, là.

Ceux qui sont là sont super, par contre. Surtout Dracula's Castle de la série Castlevania.

Pendant que vous vous battez sur ces magnifiques tableaux, une des plus de 800 chansons provenant des franchises représentées dans Smash jouera en fond sonore. 

800!

Super Smash Bros. Ultimate: un Smash presque parfait
Nintendo

La jouabilité

Côté gameplay, Smash Ultimate est essentiellement ce que Super Smash Bros. for Wii U aurait dû être.

La cadence est plus rapide, les personnages flottent moins, les options défensives sont moins efficaces et moins spammables et les combos sont plus faciles à enchaîner.

Le résultat est un jeu plus agréable à jouer, s'apparentant un peu plus à Melee que Brawl.

Maintenant, sauter en bas du tableau pour s'assurer que l'adversaire ne revienne pas (edge-guarding) est une option viable et moins risquée.

Ça nous garde tout le temps dans l'action et rend les matchs «sérieux» bien plus plaisants à jouer et écouter.

Super Smash Bros. Ultimate: un Smash presque parfait
Nintendo

Une tonne d'options

Les menus ont été complètement refaits pour Ultimate.

Ils rappellent plus ceux des jeux de sport que ceux des autres Smash, mais ce n'est pas nécessairement une mauvaise chose.

Tout est rapide, clair et efficace.

Le jeu a plus l'air d'un fighter traditionnel et une esthétique du genre risque de plaire autant aux joueurs occasionnels qu'à la scène compétitive.

Pareil pour les dizaines de nouvelles options disponibles dans le mode versus, dont le fait qu'on choisit maintenant le tableau avant les personnages.

On peut sinon sauvegarder différentes versions des règlements qu'on choisit avant le match et les nommer.

Si tu joues toujours à trois vies sans items, t'auras jamais à le changer manuellement avant une partie une fois que le préréglage est fait.

Maintenant, tous les tableaux sont jouables en mode «Final Destination» (plat) et «Battlefield» (trois plate-formes). Il est également possible de désactiver les transformations et dangers de tableaux, une option bienvenue pour les joueurs qui aiment moins le chaos.

Il y a aussi un nouveau mode où il est possible de changer de personnage à chaque fois qu'on perd une vie et un autre où on ne peut pas sélectionner un personnage plus d'une fois lors d'une session.

Ça risque d'être le fun pour les grosses soirées Smash entre amis (faut juste penser à un jeu de boisson pour l'accompagner).

Super Smash Bros. Ultimate: un Smash presque parfait
Nintendo

World of Light

Ce mode aventure avec (quelques) cinématiques est probablement la partie la plus décevante d'Ultimate, bien qu'elle ne soit pas terrible.

L'idée est de libérer les esprits de tous les personnages du jeu (sauf Kirby). Ils ont été annihilés et possédés par le méchant Galleum.

Une fois un personnage principal libéré, on peut s'en servir dans Word of Light et dans le mode versus.

En revanche, les autres esprits non-jouables peuvent être équipés et modifient certaines caractéristiques des personnages jouables dans World of Light

Ce que plusieurs croyaient être un Subspace Emissary 2 est plutôt une version glorifiée du Challenge Mode des autres Smash avec plein d'écrans de chargement et une carte où l'on peut se déplacer sur différents trajets.

Super Smash Bros. Ultimate: un Smash presque parfait
Nintendo

Oui, les affrontements-concept avec des règles spécifiques sont cool et font preuve de beaucoup de créativité (exemple de base: battre la sorcière Bayonetta pour libérer l'esprit d'Ashley, la sorcière de WarioWare), mais certains sont trop faciles alors que d'autres sont inutilement frustrants.

C'est une belle célébration de Nintendo, mais en tant que mode de jeu, c'est un peu plate. 

Ce qui est dommage est que les esprits ont remplacé les trophées et ça, c'est une grande perte.

Tandis que les trophées étaient des modélisations 3D de personnages avec des biographies et descriptions intéressantes, les esprits sont simplement une image sans description outre le nom de la série d'où provient le personnage.

Les trophées, c'était comme une espèce de musée Nintendo inclus dans les anciens jeux et je voulais vraiment tous les avoir pour regarder ma collection et scruter les statuettes de près.

On n'a aucun incitatif du genre avec les esprits et ça ne me donne pas vraiment le goût d'y jouer. 

Heureusement que débloquer des personnages est très facile sans jamais toucher au mode.

Super Smash Bros. Ultimate: un Smash presque parfait
Nintendo

Classique

Le mode classique, par contre, est surprenamment bon.

Chaque personnage a une séquence de combats spécifiques qui suivent une thématique et se terminent avec un combat contre un boss.

Ce n'est pas toujours Master Hand ou Crazy Hand non plus et ça, c'est quand même cool.

C'est un mode que je me vois bien jouer sur la route puisque chaque session peut être complétée en une dizaine de minutes. Les combats et scénarios sont variés aussi.

C'est une amélioration définitive par rapport au mode classique assez mauvais de Smash Wii U et je ne m'attendais vraiment pas qu'ils y portent autant d'attention. Chapeau.

Premières impressions

Smash Ultimate est réellement le Smash ultime, sauf peut-être en ce qui a trait à ses modes en solo. Et c'est ça qui compte, parce qu'on s'entend que la magie de Smash, c'est de jouer en groupe et de se dire des niaiseries en inventant des excuses pour tes KO kamikazes.

Souhaitons juste que le mode en ligne soit aussi bon qu'annoncé, parce qu'il sera certainement l'un des plus joués aussi.

C'est mieux, en tout cas, parce que maintenant on paye pour ça.

Brèves

 

 

 

Pèse sur start est le volet geek du Sac de chips.

On aborde les jeux de consoles, d'ordinateurs et mobiles ainsi que les sports électroniques, les gadgets voire même les jeux de table de façons aussi sérieuse que ludique!

Voici d'ailleurs le plus récent épisode...

  • Finalement, pour nous contacter par courriel, cliquez ici.

AUSSI À VOIR