/news/currentevents
Navigation

Noyade tragique d'un ado: les cours de natation suspendus à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys

Noyade tragique d'un ado: les cours de natation suspendus à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys a suspendu les cours de natation offerts aux élèves dans le cadre de leur cursus scolaire cette semaine.

La commission scolaire offre des cours de natation dans cinq écoles où se trouvent des piscines dans l’ouest de Montréal.

Cette décision survient à la suite du rapport du coroner Louis Normandin concernant la noyade d’un jeune adolescent de 14 ans, Blessing Claude Moukoko, le 15 février 2018 au Centre Père-Marquette, situé à côté de l’école secondaire du même nom, école de la Commission scolaire de Montréal (CSDM).

«Il y a suspension temporaire des activités pour nous permettre d’évaluer et de voir si des mesures supplémentaires doivent être mises en place. Si oui, nous ferons tout le nécessaire. Cette décision a été prise par mesure préventive et dans une optique de sécurité», a fait savoir la porte-parole de l’organisation, Gina Guillemette.

À la CSDM, les cours de natation de déroulent comme à l’habitude, sauf à l’École Père-Marquette, où ils sont suspendus depuis la noyade de l’adolescent.

38 minutes sous l’eau

Dans son rapport, le coroner a noté, entre autres, que l’adolescent est resté 38 minutes sous l’eau avant d’être repêché.

Ni son professeur (un remplaçant) ni la sauveteuse ne l’avaient vu se noyer.

La sauveteuse avait une double responsabilité: surveiller les 19 jeunes qui pour la plupart ne savaient pas nager, ainsi qu’assister le professeur dans l’enseignement des techniques de nage.

L’enseignant ne détenait pas toutes ses certifications lui permettant d’enseigner.

Recommandations du coroner

Le coroner Louis Normandin qui a enquêté sur le tragique accident a notamment recommandé que les cours de natation soient sous la supervision constante et simultanée d’un enseignant (qui donne le cours) et d’un sauveteur/ surveillant (qui ne fait que surveiller); à défaut de quoi, les cours de natation en milieu scolaire doivent être suspendus.