/sports/hockey
Navigation

Le hockey sur table pour honorer les trois frères Stastny

L’œuvre Toucher la cible s’ajoutera l’an prochain dans l’allée commémorative

Les artistes Pierre Brassard et Marie Pier Lebeau Lavoie ont puisé dans l’univers ludique pour créer l’œuvre (ci-haut) qui rendra hommage à Peter, Marian et Anton Stastny. « J’adore, je trouve ça hyper sympathique », a dit le maire Labeaume.
Photo courtoisie, Ville de Québec Les artistes Pierre Brassard et Marie Pier Lebeau Lavoie ont puisé dans l’univers ludique pour créer l’œuvre (ci-haut) qui rendra hommage à Peter, Marian et Anton Stastny. « J’adore, je trouve ça hyper sympathique », a dit le maire Labeaume.

Coup d'oeil sur cet article

L’œuvre d’art qui honorera les frères Stastny fera un clin d’œil au hockey sur table, qui était si populaire au Québec alors que les trois joueurs slovaques faisaient la pluie et le beau temps sur les patinoires de la Ligue nationale de hockey.

« Elle est très différente de celle de Jean Béliveau. Nous souhaitons faire une allée commémorative avec des œuvres originales et diversifiées », a commenté le maire de Québec, Régis Labeaume.

D’une hauteur de trois mètres et d’une largeur de quatre mètres et demi, l’œuvre intitulée Toucher la cible est la réalisation du collectif Pierre&Marie. « On a voulu évoquer la dimension sociale du hockey et son côté rassembleur », a commenté l’artiste Marie Pier Lebeau Lavoie.

La recherche pour en venir au résultat final a duré « plusieurs semaines ». Les artistes ont consulté des images d’archives et des documentaires vidéo. Ils se sont inspirés des objets promotionnels de l’époque. « On s’intéresse aux symboles identitaires ou aux objets qui ont du sens. Les frères Stastny sont admirés au-delà de leurs prouesses sportives », a indiqué Mme Lebeau Lavoie.

« Sympathique »

« J’adore, je trouve ça hyper sympathique », a exprimé M. Labeaume. « Les artistes ont frappé dans le mille ! »

Anticipant les critiques de ceux qui réclament des statues en bronze comme il s’en fait des dizaines autour des amphithéâtres de la Ligue nationale de hockey, le maire a affirmé : « On voulait aller au-delà du buste traditionnel. » Les compagnies privées qui souhaitent rendre hommage à un joueur peuvent financer une œuvre de bronze si elles veulent, a-t-il rappelé.

Peter Stastny avait été choisi par le public comme étant le digne représentant de l’époque des Nordiques de la Ligue nationale de hockey qui se retrouvera dans l’allée commémorative installée devant le Centre Vidéotron. En tout, 20 000 personnes avaient participé au vote. Environ 45 % des votes étaient allés à Peter Stastny. Ce dernier avait demandé que ses frères soient honorés avec lui, un souhait qui était aussi partagé par la population, a indiqué le maire.

L’œuvre coûtera 200 000 $. Comme celle qui a été faite pour Jean Béliveau et les trois autres sculptures à venir. Pour un total de 1 million $ pour l’ensemble de l’allée commémorative.

Au tour des Bulldogs

Après Jean Béliveau, qui a été le choix tout désigné pour représenter la période des As de Québec, la Ville lancera maintenant un deuxième vote populaire pour déterminer quel joueur représentera la période des Bulldogs.

Les gens auront le choix entre Joe Hall, Joe Malone, Jack McDonald, Paddy Moran et Tommy Smith.


► Nouveau vote jusqu’au 20 janvier : Votre joueur préféré de la période des Bulldogs ville.quebec.qc.ca/hockey.

 

L’œuvre Toucher la cible

  • Réalisation du collectif Pierre&Marie
  • Coût : 200 000 $
  • 3 mètres de hauteur par 4,5 mètres de largeur
  • Inauguration à l’été 2019