/news/politics
Navigation

Transition écologique: une large coalition réclame des actions concrètes

Coup d'oeil sur cet article

 MONTRÉAL | Une coalition de gens d’affaires, du milieu de la finance et d’environnementalistes lance un appel aux premiers ministres du pays, réunis vendredi à Montréal, pour une accélération de la transition vers une économie plus verte au Canada. 

 Les représentants de différents groupes et organismes doivent rencontrer vendredi les premiers ministres du Canada et comptent profiter de l’occasion pour mettre sur la table la question de la transition écologique. 

 «La transition vers une économie verte s’accélère partout à travers le monde. Il n’en revient qu’à nous de profiter des opportunités économiques qu’elle engendre. Nous demandons à nos décideurs de nous appuyer pour faire de cette nouvelle économie un véritable moteur de prospérité au pays», affirment-ils dans un communiqué. 

 «Le consensus scientifique sur la nécessité d’agir rapidement nous oblige à passer en vitesse supérieure pour léguer aux générations futures une société propre, résiliente et équitable. Nous offrons donc toute notre collaboration aux premiers ministres pour accélérer ce virage vers une plus grande durabilité», soutiennent les représentants. 

 La large coalition regroupe, entre autres, le Conseil du patronat du Québec, la Fondation David Suzuki, le Mouvement Desjardins ou encore Énergir. 

 Ce qu'ils ont dit 

 «Le temps n’est plus à la réflexion, mais à l’action», a mentionné Frédéric Krikorian, vice-président, développement durable, affaires publiques et gouvernementales, Énergir. 

 «Le fédéral doit poursuivre ses efforts pour renforcer la collaboration entre les provinces et les gouvernements de proximité sur les questions climatiques», a soutenu Yves-Thomas Dorval, président-directeur général, Conseil du patronat du Québec.