/lifestyle/family
Navigation

Cinq sources fréquentes de mauvaises odeurs chez le chien

Funny Dog Taking Bubble Bath
Photo Adobe stock

Coup d'oeil sur cet article

Il arrive parfois qu’un chien dégage de mauvaises odeurs. Je ne parle pas ici de l’odeur caractéristique du chien mouillé, mais bien d’une odeur qui tourmente un peu plus nos narines. Voici cinq sources fréquentes de mauvaises odeurs provenant de Pitou. À vous d’y voir !

1. La mauvaise haleine

La mauvaise haleine est un des signes les plus évidents de la présence de tartre dentaire et de maladie parodontale dans la gueule d’un animal. Selon l’American Veterinary Dental Society, plus de 85 % des chats et des chiens montrent des signes de maladies parodontales (gingivite, tartre, mauvaise haleine, pertes de dents, etc.), et ce, même avant l’âge de 4 ans. Le brossage quotidien des dents ainsi que de la nourriture spécialisée contre le tartre dentaire retardera l’apparition du tartre et de problèmes subséquents. Un détartrage sera aussi nécessaire, à quelques reprises dans la vie de Pitou, pour avoir une gueule en santé et une haleine plus... agréable !

2. L’otite

L’infection des oreilles causée par des bactéries ou par des levures est une cause fréquente de consultation vétérinaire. Les chiens atteints ont tendance à se gratter constamment les oreilles ou à secouer leur tête, mais il faut dire que certains chiens sont plus discrets. L’odeur devrait vous alerter ! Le pavillon de l’oreille est généralement rouge et chaud au toucher, dégage une mauvaise odeur et est rempli de sécrétions. Un petit tour chez le vétérinaire s’impose, car l’otite est douloureuse et nécessite des traitements appropriés.

3. Les sacs anaux

Les sacs anaux, que l’on nomme aussi glandes anales, sont deux petites poches, situées sous la peau de part et d’autre de l’anus. Ils contiennent des sécrétions qui sont extériorisées lors de la défécation ou quand le chien est très excité, nerveux ou qu’il a peur. Ces sécrétions servent à marquer le territoire du chien. L’odeur est caractéristique. Honnêtement, ça sent un peu comme du poisson périmé. C’est donc normal que ça arrive de temps à autre, mais cela mérite une consultation vétérinaire si ça devient trop fréquent.

4. Problèmes cutanés

Les infections cutanées sont un motif fréquent de consultation vétérinaire et peuvent être très malodorantes. Quelle que soit la cause de l’infection (bactéries, levures, parasites, etc.), les lésions cutanées observées peuvent être très semblables et s’accompagnent souvent de rougeurs et de démangeaisons. Une visite chez le vétérinaire est nécessaire pour régler le problème.

5. Flatulences

Ben oui ! Ça arrive aussi chez les chiens ! La cause la plus fréquente de flatulences nauséabondes chez le chien, c’est une mauvaise digestion. Cela arrive lorsqu’un chien mange quelque chose qu’il ne se digère pas bien tel qu’un corps étranger, un aliment trop gras ou périmé, une nourriture de mauvaise qualité, etc.