/sports/ski
Navigation

Marie-Michèle Gagnon crée un momentum pour l'équipe canadienne

Marie-Michèle Gagnon crée un momentum pour l'équipe canadienne
Capture d'écran, TVA Sports

Coup d'oeil sur cet article

La Québécoise Marie-Michèle Gagnon a terminé au sixième rang, égalant ainsi son meilleur résultat en carrière en super-G sur le circuit de la Coupe du monde, samedi, à St-Moritz, en Suisse.

«Je suis très satisfaite de ma journée, a commenté Gagnon, dans un communiqué transmis par Canada Alpin. Je suis très fière de notre équipe, on crée un beau momentum surtout avec la 5e place de Valérie (Grenier) la semaine dernière à Lake Louise, on s’entraîne beaucoup et bientôt nous serons réunies au sommet parmi les meilleures.»

Gagnon a eu d’autres bons mots pour sa compatriote, malgré que celle-ci ait manqué une porte à St-Moritz.

«Même si Valérie a fait une sortie de piste, elle avait la bonne approche et a fait quelques petites erreurs, mais ç’a m’a donné de la confiance quand mon tour est venu, a-t-elle louangé. On a toujours eu de bons résultats à St-Moritz, c’est justement ici où j’ai déjà décroché une 6e place en super-G il y a quelques années!»

L’Américaine Mikaela Shiffrin a gagné cette course. Lara Gut-Behrami a obtenu la médaille d’argent devant ses partisans suisses et Tina Weirather, du Liechtenstein, a complété le podium.

Du côté des hommes, le Canadien Erik Read a terminé 12e au slalom géant de Val d’Isère, en France, tandis que l’Autrichien Marcel Hirscher a remporté l’épreuve, devant le Norvégien Henrik Kristoffersen et le Suédois Matts Olsson.

Dimanche, la compétition se poursuivra avec le slalom parallèle chez les dames à St-Moritz et avec l’épreuve de slalom masculin à Val d’Isère.