/entertainment/stage
Navigation

Kanata à Paris

Kanata - Épisode 1 - La controverse
Photo courtoisie, Michèle Laurent L’acteur Sébastien Brottet-Michel et le metteur en scène Robert Lepage. lors des répétitions de Kanata.

Coup d'oeil sur cet article

Malgré des accusations d’appropriation culturelle, la pièce Kanata – Épisode 1 : La controverse prendra finalement l’affiche samedi, à Paris, dans une version qui intégrera au récit la controverse estivale qui avait dans un premier temps forcé son annulation.

Dans le dossier de presse de la pièce mise en scène par Robert Lepage, le Théâtre du Soleil évoque des modifications au synopsis qui tiennent compte de la polémique soulevée quand des leaders autochtones ont déploré l’absence d’acteurs provenant des Premières Nations au sein de cette production traitant des relations entre Blancs et Autochtones au Canada.

La directrice Ariane Mnouchkine mentionne dans le document que les créateurs de Kanata ont statué que la meilleure réponse face à la controverse « serait le premier épisode du spectacle lui-même », qui sera présenté à la Cartoucherie de Vincennes, une ancienne fabrique d’armes du 12e arrondissement convertie en théâtre.

Pas d’entrevue

Trop pris par les derniers préparatifs du spectacle, Robert Lepage et Ariane Mnouchkine ont décliné les demandes d’entrevue du Journal.

Mme Mnouchkine a cependant utilisé le dossier de presse pour défendre de nouveau, et vigoureusement, la décision d’aller de l’avant avec la pièce sans céder aux revendications des Autochtones, que les créateurs de Kanata avaient rencontrés à Montréal l’été dernier.

Il reste à voir quelle réception le public français réservera au spectacle – pour l’instant, les médias français en ont fait peu de cas – et s’il traversera éventuellement l’Atlantique.