/news/politics
Navigation

Ottawa sous-estime son déficit et de beaucoup

Coup d'oeil sur cet article

 OTTAWA | Le gouvernement Trudeau a tellement sous-estimé ses déficits que le chien de garde des finances parlementaires prévoit qu'ils seront de 5 à 8 milliards de dollars de plus que prévu pour les années à venir. 

 Le moins qu'on puisse dire c'est que le ministre des Finances, Bill Morneau, a fait des prévisions optimistes lorsqu'il a livré son Énoncé économique d'automne le 21 novembre dernier. C'est du moins l'avis de Yves Giroux, le directeur parlementaire du budget (DPB). 

 En effet, les déficits seront plus élevés d'environ 8 milliards de dollars par an en moyenne pour les années fiscales de 2018-2019 à 2023-2024. Le gouvernement se gardant une marge de manoeuvre de 3 milliards $ pour les imprévus, le déficit serait de 5 milliards $ de plus que prévu dans le meilleur des cas, selon les estimations du directeur. 

 Les raisons à ceci sont nombreuses, selon le DPB. Son rapport rendu public mardi note que les recettes prévues Ottawa seront moins grandes que prévu. C'est le cas de l'impôt sur le revenu (3 milliards $ de moins par an) et des revenus de la TPS (1 milliard de moins par an). Les dépenses de fonctionnement, quant à elles, seront plus élevées que les prévisions gouvernementales de 2,4 milliards par an, selon M. Giroux. 

 Les déficits prévus par Bill Morneau dans son énoncé sont: 

 2018-2019: 18,1 G$ 

 2019-2020 : 19,6 G$ 

 2020-2021 : 18,1 G$ 

 2021-2022: 15,1 G$ 

 2022-2023: 12,6 G$ 

 2023-2024: 11,4 G$