/finance/business
Navigation

Cannabis: une usine de 50 millions $ à Saint-Félicien

Cannabis Hexo
Photo d'archives, Christopher Nardi

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-FÉLICIEN – Une usine de production, de transformation et de commercialisation de cannabis médicinal et thérapeutique sera construite au coût de 50 millions de dollars à Saint-Félicien, au Lac-Saint-Jean.

Le Groupe Kaméléon a confirmé ce matin, devant plusieurs élus de la région, les rumeurs qui circulaient depuis quelques jours.

La présence d'une usine de cogénération, qui permettrait d'alimenter les futures installations en énergie, a convaincu l'entreprise de Québec de s'installer à Saint-Félicien.

Kaméléon projette d'acheter un terrain voisin de l'usine, mais, avant de conclure une transaction, il doit obtenir l'aval de Santé Canada.

«C'est un processus compliqué qui demande une somme énorme de travail», a indiqué le vice-président au développement de la compagnie, Martin Dufour.

La construction de l'usine de 500 000 pieds carrés pourrait débuter d'ici deux ans.

Le président du Groupe Kaméléon, François Ruel, est persuadé de pouvoir attirer des investisseurs.

«L'industrie du cannabis médicinal est en constante évolution, a-t-il précisé. Il faut arrêter de penser que la culture du cannabis, c'est uniquement dans le but de faire des cocottes pour se “buzzer” dans un coin. Ça peut être autre chose aussi.»

Le projet pourrait permettre la création de 250 emplois et une production biologique annuelle de 100 000 kilogrammes de cannabis thérapeutique.

«On est en pourparlers avec plusieurs joueurs sérieux partout sur la planète pour l'exportation de notre produit», a expliqué Martin Dufour.

Plusieurs élus du Saguenay–Lac-Saint-Jean étaient présents lors de l'annonce.

«Je pense que chez nous, on a besoin d'un nouveau souffle au niveau économique, et c'est intéressant pour les jeunes», a affirmé le maire de Saint-Félicien, Luc Gibbons.

«C'est une excellente nouvelle, a lancé de son côté le préfet de la MRC du Domaine-du-Roy, Lucien Boivin. C'est un projet porteur qui permettra de ramener les jeunes dans la région.»

Le maire de Dolbeau-Mistassini, Pascal Cloutier, a été épaté par la présentation du Groupe Kaméléon.

«C'est un projet qui a beaucoup de potentiel pour l'ensemble du Saguenay–Lac-Saint-Jean», a-t-il affirmé.