/news/politics
Navigation

«Il faut tout faire pour sauver SNC-Lavalin», dit François Legault

Coup d'oeil sur cet article

Alors que la firme d’ingénierie québécoise SNC-Lavalin est menacée d'une prise de contrôle par des intérêts étrangers, le premier ministre François Legault soutient qu'«il faut tout faire pour sauver SNC-Lavalin».

Dans une entrevue accordée jeudi au chef d’antenne Pierre Bruneau de TVA, le nouveau premier ministre n'a pas hésité une seconde avant de plaider en faveur de l'intervention de l'État québécois.

«C'est un fleuron. Il faut le protéger. Je suis ça de très près», a dit le premier ministre.

François Legault estime qu'Investissement Québec va devoir se mêler du dossier même si la Caisse de dépôt et placement a accentué sa position d’actionnaire au sein du capital de SNC-Lavalin au cours des dernières semaines.

«Moi, je veux bien que la Caisse de dépôt fasse sa part, mais on ne doit pas compter seulement sur la Caisse de dépôt. Le leader pour moi doit être Investissement Québec. Ils n'ont pas fait assez pour protéger nos sièges sociaux dans les dernières années», a dénoncé le premier ministre.

Il promet d'ailleurs une grande réforme de la mission d'Investissement Québec. «Je pense à des entreprises de la Beauce qui pourraient être vendues à des Américains. Il y a une responsabilité du gouvernement (...) parce que ce sont dans les sièges sociaux qu'on a des emplois payants», a-t-il dit.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.