/opinion/blogs/columnists
Navigation

La soupe au chou

Coup d'oeil sur cet article

« Quand on écrit purée de pomme, pomme est au singulier parce qu’on ne peut pas compter les pommes. S’il s’agit d’une tarte aux pommes, pommes est au pluriel parce qu’on peut compter les morceaux de pomme. Cette règle existe-t-elle vraiment ? » demande L. Blanchard. Il n’existe pas de règle absolue. Certains ouvrages de référence recommandent le singulier pour les compléments déterminatifs suivant les mots sirop et jus : un jus de grenade ; un sirop de pêche. Mais écrit-on soupe aux choux ? L’expression commanderait le singulier quand la préparation est composée d’un seul chou, mais chou se mettrait au pluriel quand la recette comprend plus d’un chou ou un mélange : chou-fleur et chou-rave, par exemple. (Serait-ce bon, cette mixture ? Pas sûr.) Rien à voir avec les pommes et les choux, mais au printemps les cerisiers étaient-ils en fleur ou en fleurs ? Le pluriel s’applique, en principe, quand il est question de fleurs variées : un champ en fleurs. Mais l’emploi du pluriel (en fleurs) tend à se généraliser.