/sports/fighting
Navigation

David Lemieux à l'hôpital: combat annulé

La déshydratation du Québécois force son entraîneur à annuler son duel à New York

David Lemieux à l'hôpital: combat annulé
AFP

Coup d'oeil sur cet article

NEW YORK | Aux prises avec des symptômes importants de déshydratation en prévision de la pesée officielle, David Lemieux a été transporté dans un hôpital de New York, vendredi matin. Du même coup, son promoteur, Camille Estephan, et son entraîneur, Marc Ramsay, ont décidé d’annuler son combat contre Tureano Johnson prévu samedi soir au Madison Square Garden.

Il s’agit du deuxième boxeur québécois qui se retrouve à l’hôpital au cours des deux dernières semaines, l’autre étant, bien sûr, Adonis Stevenson, qui est toujours dans un coma artificiel à Québec. 

Pourtant, depuis son arrivée à New York, lundi, tout se déroulait normalement pour Lemieux. Il suivait son plan alimentaire à la lettre, et ses entraînements se déroulaient rondement. 

Toutefois, la situation s’est compliquée jeudi soir, selon son promoteur, Camille Estephan. 

« David a passé deux heures au gymnase de l’hôtel pour tenter de finir sa coupe de poids, mais ça ne fonctionnait pas comme prévu », a indiqué le patron d’Eye of the Tiger Management (EOTM) vendredi après-midi, lors d’un point de presse tenu en face du Madison Square Garden. « On a décidé de tout arrêter cela, alors qu’il lui restait cinq onces à perdre », explique-t-il. 

« On s’est dit que son corps allait faire le travail pendant la nuit, mais il était déjà très affaibli. »

Par contre, lors de son réveil, le boxeur a démontré des signes inquiétants, dont des étourdissements. 

« À 8 h 30, j’ai reçu un message texte de Marc Ramsay, qui venait de vérifier le poids de David. Il a décidé de l’amener à l’hôpital, a ajouté Estephan. Je n’ai pas eu beaucoup de détails, mais les médecins lui ont notamment fait passer deux tests sanguins. 

C’était assez sérieux. Dans ma tête, quand j’ai vu que Marc l’amenait à l’hôpital, c’était clair qu’il ne se battrait pas samedi. Sa santé prime avant tout. C’est très décevant. » 

Lemieux a obtenu son congé de l’hôpital en après-midi. Puis, il a retraité à son hôtel où il s’est reposé pendant le reste de la journée. 

Le moral dans les talons

Dans les minutes après avoir pris connaissance de la situation, Estephan s’est dirigé rapidement vers l’hôpital pour aller au chevet de son boxeur. 

« Il se sent mieux et il était déçu par ce qui est arrivé, a souligné l’homme d’affaires. Ce n’est pas un gars qui se plaint, mais je ne l’ai jamais vu souffrir autant que jeudi soir. »

Selon nos informations, Lemieux avait connu un très bon camp. Sa perte de poids s’était bien déroulée, et le boxeur avait été discipliné. Cependant, son corps a simplement décidé de ne plus répondre à l’appel vendredi matin.

Jamais deux sans trois

C’est la troisième fois que Lemieux a des problèmes avec sa coupe de poids au cours de sa carrière. En 2016, son combat contre James De La Rosa avait été annulé alors que le cogneur avait raté la limite par 2,6 lb. 

Puis, en mai dernier, contre le Français Karim Achour, l’ancien champion du monde IBF des poids moyens s’était présenté avec deux livres de plus que la limite prévue à son contrat. Cependant, l’affrontement avait tout de même eu lieu après qu’Achour eut reçu un montant d’argent substantiel. 

Par la suite, après une rencontre d’équipe, Lemieux avait décidé de poursuivre sa carrière chez les 160 lb. C’est à ce moment qu’il a embauché le naturopathe Danick Legault. 

Celui-ci semblait avoir trouvé la bonne méthodologie, car le boxeur n’a eu aucune difficulté à faire le poids lors de son combat contre Gary O’Sullivan, en septembre dernier, à Las Vegas.