/sports/hockey
Navigation

Les Sags manquent de temps face aux Tigres

Vladislav Kotkov.
Photo d'archives, Agence QMI, Andréanne Lemire Vladislav Kotkov.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Les Saguenéens de Chicoutimi ont donné du fil à retordre aux Tigres de Victoriaville, mais ils ont manqué de temps à concrétiser la remontée s’inclinant au compte de 3-2, vendredi soir devant 2400 spectateurs au Centre Georges-Vézina.

Les favoris de la foule avaient pourtant trouvé le moyen d’ouvrir le pointage en milieu de première période lorsque Vladislav Kotkov a inscrit son 14e de la campagne à l’aide d’un tir sur réception, mais les Félins ne se sont pas laissés abattre.

Au contraire, ils ont porté un dur coup aux Saguenéens en début de deuxième période quand leurs attaquants Jordan Brière et Édouard Ouellet ont marqué tour à tour à quelques secondes d’intervalle. Ces deux buts inscrits rapidement ont provoqué le pilote des Sags, Yanick Jean, à appeler son temps d’arrêt afin de calmer ses troupes.

«Les deux buts rapides en début de deuxième période ont fait mal. Nous étions en parfait contrôle de ce match-là et nous leur avons ouvert la porte, puis ils en ont profité. Il y a trop d’attaquants ce soir qui étaient encore sur le bout de la palette et qui manquaient d’implications physiques», a déclaré l’entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean au terme de la rencontre.

La porte s’est ensuite ouverte pour son équipe qui a bénéficié d’une attaque massive, mais c’est plutôt les visiteurs qui en ont profité voyant leur capitaine, Félix Lafrance porter la marque à 3-1.

«C’est sûr qu’on est capable d’être plus intense sur notre repli défensif. C’est des buts donnés. Ce n’est pas un manque d’effort, mais j’aime en avoir plus que ça», a lancé Jean.

Les Sags ont toutefois redonné espoir à leurs partisans quand Kotkov a marqué son deuxième de la rencontre à l’image de son premier, c’est-à-dire grâce à un bon lancer sans avertissement.

Quelques instants plus tard, Théo Rochette a passé bien près de créer l’égalité, mais il s’est buté au gardien Tristan Côté-Cazenave qui a étiré sa jambière gauche au tout dernier moment.

Les Chicoutimiens prendront la route de Québec samedi matin afin d’y affronter les Remparts au Centre Vidéotron dès 16 h.