/news/society
Navigation

Projet de l'Hôpital Vaudreuil-Soulanges : un autre site devra être trouvé

caucus CAQ
Photo Agence QMI, Simon Clark Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services Sociaux du Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Le futur Hôpital Vaudreuil-Soulanges promis par les libéraux ne sera finalement pas construit sur le site zoné agricole qui avait été retenu.

Le changement de cap est survenu dans la foulée de la décision de la Communauté métropolitaine de Montréal à la fin novembre de ne pas modifier son Plan métropolitain d’aménagement et de développement, tel que le lui avait demandé la nouvelle ministre de la Santé et des Services sociaux quelques semaines plus tôt, afin que l’hôpital puisse être construit en zone agricole.

Le futur hôpital régional de plus de 400 lits, un projet de 1,5 milliard $, devait voir le jour dans une zone agricole située à l’ouest de l’autoroute 30.

Dans une résolution adoptée lors de la séance de son comité exécutif, le 29 novembre, la CMM a décidé de refuser la demande de la ministre Danielle McCann, faisant valoir que le site ne respecte ni son plan d’aménagement, ni les objectifs de la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles, ni les orientations gouvernementales.

La CMM a donc demandé à la ministre que d’autres sites non agricoles qui avaient été proposés pour ce projet soient évalués et qu’un autre site lui soit proposé.

Vendredi, le bureau de la ministre McCann a confirmé à l’Agence QMI que le gouvernement ira dans cette direction.

L’attaché de presse de la ministre, Alexandre Lahaie, a indiqué au cours d’un entretien téléphonique que le gouvernement aurait pu réagir par décret pour que l’hôpital soit construit sur le site agricole retenu, mais qu’il a plutôt été décidé d’y aller autrement.

«Il y avait plusieurs autres scénarios sur la table, d’autres terrains. Après la période des Fêtes, nous allons rencontrer les élus locaux et nous allons travailler avec eux», a expliqué M. Lahaie.

La situation a notamment soulevé l’ire des libéraux qui ont mené le dossier pendant des années. Dans un communiqué, en début de soirée, vendredi, la députée de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols, a dénoncé «le changement d'orientation» de la Coalition avenir Québec.

«En campagne électorale, la CAQ a pris le ferme engagement de devancer l'échéancier de la construction de cet hôpital, a-t-elle affirmé. Maintenant au pouvoir, François Legault et son équipe renoncent à une importante promesse faite aux citoyens de la région.»

«Quel recul inacceptable du gouvernement», a ajouté la députée libérale.

«La décision politique qu’on a prise n’est pas un recul, a affirmé Alexandre Lahaie. Nous avons la ferme intention de réaliser le projet et nous disons qu’il peut être fait dans les délais.»

L’ouverture de l’hôpital, initialement prévue en 2022, a été repoussée à 2026 plus tôt cette année.