/sports/hockey
Navigation

La logique est respectée

La finale du Challenge midget AAA opposera les Chevaliers de Lévis aux Cantonniers de Magog

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Les Chevaliers de Lévis et les Cantonniers de Magog s’affronteront en grande finale du Challenge midget AAA, dimanche après-midi dès 13 h à l’Aréna Jean-Claude Tremblay de La Baie.

Lors du seul affrontement entre les deux équipes cette saison, les Cantonniers ont donné du fil à retordre aux Chevaliers qui ont finalement gagné 3-2 en tirs de barrage. Il s’agira d’une finale rêvée qui opposera les deux meilleurs clubs de la Ligue de hockey midget AAA du Québec.

Les Lévisiens ont poursuivi leur domination lors des quarts de finale remportant leurs deux matchs au programme. Ils ont d’abord défait facilement le Wild de Kensington 7-3 avant d’obtenir leur billet pour le match ultime en battant le Blizzard du Séminaire Saint-François 5-2.

«Je vois ça comme un match de séries. Ça va être important de prendre de bonnes décisions avec la rondelle. On aura droit à deux équipes fatiguées qui devront bien gérer leurs erreurs et gagner leurs batailles à un contre un», a noté l’entraîneur-chef des Chevaliers, Mathieu Turcotte.

Les Lévisiens pourront compter sur du renfort en vue de ce duel tant attendu puisque l’attaquant Samy Paré rejoindra ses coéquipiers à La Baie. Le troisième meilleur pointeur des Chevaliers avait été rappelé par les Tigres de Victoriaville pour le week-end et il d’ailleurs marqué un but.

Adversité

Quant à eux, les Cantonniers ont fait face à énormément d’adversité depuis le début des festivités puisqu’ils évoluaient dans une division qui comportait notamment de puissantes formations, dont les Estacades de Trois-Rivières et l’Intrépide de Gatineau.

Plus tôt dans la journée de samedi, ils n’ont pas eu la tâche facile face aux Trifluviens en quarts de finale dans un match fort en émotion qui s’est terminé au compte de 5-4 en prolongation en leur faveur grâce au tour du chapeau de l’attaquant Marshall Lessard.

Quelques heures plus tard, la troupe de Félix Potvin s’est départie des Gaulois de Saint-Hyacinthe par la marque de 3-1 pour se qualifier pour la finale.

«On ne s’est pas trop préoccupé de savoir contre qui on allait jouer. On voulait se donner une chance de gagner le tournoi. On sait que ce sera très difficile face aux Chevaliers, donc il faudra être vraiment concentré», a visualisé l’ancien gardien vedette des Saguenéens de Chicoutimi Félix Potvin, qui a passé 12 saisons dans la Ligue nationale de hockey.