/misc
Navigation

Vous êtes assurés

Sachez que, lorsque vous achetez un permis de chasse ou de piégeage, vous avez droit à une petite couverture d’assurance sans frais supplémentaires.
Photo courtoisie Sachez que, lorsque vous achetez un permis de chasse ou de piégeage, vous avez droit à une petite couverture d’assurance sans frais supplémentaires.

Coup d'oeil sur cet article

Peu de gens le savent, mais, lorsqu’on achète un permis de chasse, il y a une couverture d’assurance qui est incluse avec ce dernier.

Chaque année, il survient des accidents de toutes sortes lors de nos activités de prélèvement de gibier. On a beau avoir reçu une formation de base et être très prudents, un malheur peut se produire à tout moment.

Des données

Le rapport annuel du gouvernement sur les accidents de chasse est basé sur les demandes d’indemnités. Les chiffres ne sont vraiment pas élevés, car il n’y a que très peu de gens qui se manifestent à la suite de tels incidents.

En 2014, il y a eu 16 accidents. Trois de ceux-ci étaient mortels. Un des adeptes s’est noyé, un autre a eu un grave incident de VTT, et le dernier a perdu la vie à cause d’une arme à feu. Au cours de la saison 2015, il n’y a eu que sept accidents, dont un seul fut fatal : une noyade. Pour la dernière année compilée à ce jour, celle de 2016, il y a eu deux victimes de leur propre tir. Un maniait une arbalète et l’autre, une arme à feu. Il y a eu sept mésaventures de plus, qui n’ont pas occasionné de perte de vie humaine.

Parmi les autres cruautés du destin à être survenues, il y a eu plusieurs chutes d’un mirador, d’autres types de chutes, des blessures avec couteau, la perforation d’une oreille, etc.

Modalités

Tous les titulaires d’un permis de chasse ou de piégeage qui se sont blessés à la suite d’un accident de chasse ou de piégeage sans but lucratif, ou bien le liquidateur dans le cas d’un décès, peuvent faire une demande. Les personnes impliquées ne doivent toutefois pas avoir été déclarées coupables d’une infraction concernant les activités de prélèvement en cause au moment de l’accident.

Les indemnités pouvant être accordées sont de 5000 $ pour la perte de vie, l’invalidité totale et permanente la perte des deux mains, des deux pieds ou des deux yeux, la perte d’une main et d’un pied, la perte d’une main et d’un œil ou la perte d’un pied et d’un œil.

Ce montant est abaissé à 3500 $ pour la perte d’un bras ou d’une jambe et à 2500 $ pour la perte d’une main, d’un pied ou d’un œil.

Pour en savoir plus ou pour demander une indemnité, consultez la section « Indemnités accordées à la suite d’un accident de chasse ou de piégeage » au www.quebec.ca.

C’est le temps des tirages

Le responsable des relations avec les médias de la Sépaq, Simon Boivin, tenait à informer les amateurs qu’ils ont jusqu’au 15 janvier prochain pour participer aux divers tirages au sort pour la saison à venir.

Il désirait aussi préciser que des changements significatifs ont été apportés afin de simplifier le processus d’inscription via le site www.sepaq.com/tirages. Les appels aux gagnants ont également été bonifiés.

Dorénavant, tout un chacun pourra suivre en ligne la disponibilité des différents secteurs au fur et à mesure qu’ils auront été sélectionnés par les gagnants.

Si vous souhaitez tenter votre chance à l’orignal dans une réserve faunique, vous pourrez vous baser sur ces résultats de l’an dernier, sous forme de pourcentage du taux de succès, afin de choisir un endroit ou un autre :

  • Rimouski 74,5 % ;
  • Ashuapmushuan 27,5 % ;
  • Chic-Chocs 77,9 % ;
  • Laurentides 54,5 % ;
  • La Vérendrye 38,0 % ;
  • Mastigouche 37,1 % ;
  • Matane 81,9 % ;
  • Papineau-Labelle 34,9 % ;
  • Portneuf 31,0 % ;
  • Rouge-Matawin 28,9 % ;
  • Port-Cartier-Sept-Iles 30,3 % ;
  • Saint-Maurice 40,2 % ;
  • Port-Daniel 41,7 %.

Succulente recette

Pour vous aider à mettre en valeur votre venaison dans le temps des fêtes, voici une recette de Robert Lacombe, Chef exécutif à la pourvoirie Mabec, sur la Côte-Nord.

Pour 6 personnes

Civet de chevreuil mariné grand veneur

Ingrédients

  • 1,5 kg de cuissot de chevreuil
  • 750 ml de vin rouge
  • 4 échalotes françaises
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c. à soupe de cognac
  • 2 filets d’huile d’olive
  • 3 carottes en rondelles
  • 4 clous de girofle
  • 1 feuille de laurier
  • 1 brin de thym frais
  • 1 brin de romarin frais
  • 2 c. à soupe de farine
  • 2 c. à soupe de pâte de tomate

Préparation

1. Détaillez le cuissot en cubes.

2. Dans un saladier, versez le vin rouge, le cognac, un filet d’huile d’olive, les échalotes françaises, l’ail, le clou de girofle, les carottes et les cubes de chevreuil. Couvrez et placez au frais 24 heures.

3. Après ce temps, égouttez la viande. Dans une grande cocotte, faites chauffer un filet d’huile d’olive et saisissez la viande. Bien colorer et saupoudrez de farine.

4. Ajoutez le thym, le laurier, le romarin et la pâte de tomate, salez, poivrez. Couvrez et cuire au four 2 heures à 350 °F.