/24m/outings
Navigation

Rosalie Vaillancourt fait à sa tête

Rosalie Vaillancourt fait à sa tête
Sébastien St-Jean / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

L’humour sarcastique et corrosif, c’est ce que maîtrise le mieux Rosalie Vaillancourt. Attention, ce qui suit est déconseillé à un public de 12 ans et moins.

«Je dois être l’humoriste la plus trash du moment», rigole-t-elle. «Je dois avertir les gens qui se trouvent dans mes salles avant chaque spectacle parce qu’il y a beaucoup d’enfants.»

Si elle a un public aussi jeune, c’est entre autres parce qu’elle a participé à des émissions jeunesses, dont Conseils de famille, à Télé Québec. Du haut de ses 26 ans, Rosalie Vaillancourt se présente sur scène, arborant un air candide, presque innocent. Ses pommettes roses sont rehaussées par une longue chevelure blonde, rappelant celle de la princesse Sissi.

Ne vous fiez pas aux apparences. Rosalie Vaillancourt ne mâche pas ses mots. Elle se soucie peu de ce que pensent les gens. Elle fait à sa tête, tel un véritable enfant roi. C’est d’ailleurs le titre de son premier spectacle solo pour lequel elle est en rodage depuis l’été dernier.

La petite peste de l’humour

Le spectacle est bâti sous forme de conte, dans lequel elle intègre des bandes dessinées et des photos. Sur scène, elle aborde, entre autres, sa relation avec ses parents. Celle qui a grandi dans une famille bien nantie reconnaît qu’elle a été couvée au cours de sa tendre enfance. D’ailleurs, tout au long de cette tournée, ses parents la suivront à quelques occasions à bord de leur Westfalia.

«Je suis une petite garce», lance-t-elle d’entrée de jeu dans son spectacle. Ça donne le ton à son univers souvent cru, parfois vulgaire que plusieurs ont découvert dans ses capsules web, devenues virales. Ceux qui aiment l’humour mordant de ses vidéos seront servis avec son spectacle «Enfant roi». Elle promet d’aller un peu plus loin, jusqu’à tester les limites de son public, habitué aux malaises et aux absurdités.

Le rodage de son spectacle étant bien entamé, Rosalie Vaillancourt planche aussi sur d’autres projets télévisuels. Tout l’automne, elle tournait une émission jeunesse, intitulée «Demande donc à Rosalie», qui sera diffusée au mois de mars à Radio-Canada.

Le concept est simple: son chien Chantal et elle vont se retrouver dans une grosse niche pour répondre aux questions des enfants. Un exemple? Pourquoi le monsieur est-il chauve? Pourquoi ai-je un nombril?

Mes blagues ne sont jamais brutales et je n’utilise pas de sacres. Il y a toujours un double sens, qui peut être compris par les adultes, mais que les enfants ne comprendront pas nécessairement», conclut-elle.