/weekend
Navigation

Un grand défi pour le célèbre trio

Un grand défi pour le célèbre trio
Photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

L’année 2019 sera marquée par la présentation de la nouvelle mouture de la pièce Broue, considérée comme étant le plus grand succès théâtral au Québec. Les trois nouveaux comédiens et producteurs qui prendront la relève, Benoît Brière, Luc Guérin et Martin Drainville, sont tout aussi fébriles que l’étaient leurs prédécesseurs, Michel Côté, Marc Messier et Marcel Gauthier, lors de leurs dernières représentations en avril 2017.

La pièce Broue, récompensée à de multiples reprises en plus d’être répertoriée dans le Guinness World Record pour un record mondial de longévité d’une pièce jouée avec la même distribution, ne pouvait s’arrêter là. Avec ses 3322 représentations et ses 38 années de services, qui ont permis à plus de trois millions de spectateurs de rire, il fallait s’attendre à une relève.

Au moment où le trio mythique, qui avait fait ses débuts en 1979 au Théâtre des Voyagements, a annoncé au printemps 2017 qu’il allait se retirer en pleine heure de gloire avec des salles pleines, un autre trio s’est tout de suite manifesté.

« À partir de ce moment-là, on leur a dit : s’il y a une roulette avec un numéro, nous on en prend un », confie d’emblée le comédien, Luc Guérin, qui forme le populaire trio avec Benoît Brière et Martin Drainville, de la compagnie Productions Ménage à trois depuis déjà six ans. « Chaque année, pour notre pièce au Théâtre du Vieux-Terrebonne, on achète les droits d’une pièce étrangère, qu’elle soit britannique, française, américaine ou canadienne-anglaise », fait-il remarquer. Tout naturellement, on souhaite monter des pièces où les trois principaux personnages peuvent faire travailler les trois comédiens de la troupe. Spécialistes des Feydeau et de célèbres vaudevilles – on pense à La puce à l’oreille, La monnaie de la pièce et Le combat des chefs –, ils ont su rendre de gros succès année après année. La saison dernière, ils ont connu un succès de taille avec la pièce Pierre Jean Jacques, qui a attiré plus de 45 000 spectateurs. Malgré les succès précédents, ils sont tout aussi interpellés par le type d’humour québécois que représente Broue, conscients néanmoins qu’il s’agit là d’un défi de taille à relever, du fait de leurs prédécesseurs.

« C’est un gros défi, ça donne le vertige, concède-t-il, mais c’est un très beau défi. »

Plusieurs points communs

Si le trio à l’origine de Broue, Michel Côté, Marc Messier et Marcel Gauthier, a opté pour la compagnie Productions Ménage à trois pour la passation des pouvoirs, ce n’est pas par hasard.

C’est que l’on a souvent attribué le succès de Broue à la belle complicité qui unit les trois comédiens. À l’évidence, Benoît Brière, Luc Guérin et Matin Drainville ont aussi montré cette belle complicité.

« Plusieurs ont manifesté leur intérêt et nous sommes honorés d’avoir été choisis », lance-t-il au nom de ses deux associés.

Outre la complicité, il faillait, pour rendre l’excellent texte, une troupe qui faisait dans la comédie. De surcroît, il s’agissait de trois hommes d’affaires qui se produisaient exactement comme les trois comédiens qui prennent la relève.

« Ces trois gars ont fait quelque chose d’exceptionnel, je suis très admiratif devant eux », reconnaît Luc Guérin qui avait assisté à leur toute première représentation en mars 1979, avant même d’avoir fait l’École nationale de théâtre, même s’il avait déjà décidé d’être comédien. « Ç’a été une forme de révélation pour ce type d’humour », évoque-t-il.

Luc Guérin est aussi impressionné par la rigueur de ses prédécesseurs. « Je les ai vus plusieurs années plus tard à l’Olympia, et ils faisaient encore preuve de la même rigueur, avec la même efficacité », se rappelle-t-il. « On rit toutes les 45 secondes. »

 

À quoi s’attendre ?

Michel Côté, Martin Drainville, Benoît Brière, 
Marcel Gauthier, Luc Guérin et Marc Messier.
Photo Agence QMI, Joël Lemay
Michel Côté, Martin Drainville, Benoît Brière, Marcel Gauthier, Luc Guérin et Marc Messier.

D’un trio à l’autre, la pièce Broue connaitra peu de changement.

« Le texte demeurera le même », annonce Luc Guérin. On s’attend donc à une pièce de la même durée, soit environ deux heures vingt.

Ainsi, la pièce sera campée dans la taverne Chez Willy, la veille du jour où une loi oblige les établissements à admettre les femmes dans ce lieu jadis réservé aux hommes. Nous sommes en pleine montée du féminisme.

Parmi les changements, on songe à ajouter des mises en situation pour placer le tout dans le contexte de cette époque pour les nouveaux spectateurs. « Il y a encore beaucoup de monde qui n’a pas encore vu Broue », fait remarquer le comédien.

Qui campera Bob, Pointu, Verrue, Travolta et tous les autres personnages que l’on retrouve dans Broue ? « Nous sommes en train d’explorer les rôles, mais ce ne sera pas systématiquement les mêmes personnages qu’un même comédien va interpréter. On peut brasser un peu les cartes, indique Luc Guérin. On fait des ateliers de lecture et c’est à partir de là que l’on va décider. Même si nous sommes trois comédiens aux couleurs différentes, nous sommes aussi interchangeables dans nos jeux de rôles. »

Rappelons que la pièce compte 21 personnages typiques associés à l’époque des tavernes.

Quant au choix d’un metteur en scène, il n’est pas non plus déterminé. Il est possible qu’il n’y en ait pas. « Si on en ressent le besoin, on fera appel à un metteur en scène », précise-t-il. On pourrait aussi être surpris de voir un des comédiens de l’ancienne distribution devenir une ressource extérieure à cet égard. Chose certaine, l’ex-trio sera au rendez-vous pour la première à Terrebonne en juin prochain.

Outre le rendez-vous estival à Terrebonne, on compte aller plus loin. La permanence de l’été 2019 pourrait se prolonger jusqu’à l’été 2020. « Nous sommes sur le point d’annoncer des supplémentaires à la fin de l’été », révèle Luc Guérin­.

Entre-temps, on envisage de sortir de la résidence de Terrebonne pour faire des tournées. « On vise 70 représentations par année, selon la demande », annonce-t-il. Déjà, on sait que Broue sera présentée à Québec et à Gatineau.

Pour l’instant, rien n’est exclu, on s’attend donc à voir Broue en région en hiver au cours des prochaines années avec le nouveau trio sur scène.

« On a pris un risque financier, mais nous sommes heureux, car c’est une pièce hallucinante. Pour nous, c’est un très beau risque ! », conclut-il.


Broue
  • Un texte de: Claude Meunier, Jean-Pierre Plante, Francine Ruel, Louis Saia, Michel Côté, Marcel Gauthier et Marc Messier
  • Avec: Benoît Brière, Martin Drainville et Luc Guérin
  • À l’affiche au Théâtre du Vieux-Terrebonne dès le 6 juin 2019
  • À la salle Albert Rousseau, à Québec les 20 et 21 septembre 2019
  • À la Salle Odyssée, à Gatineau, les 18 et 19 octobre.

Art

Un grand défi pour le célèbre trio
Photo Courtoisie

Entre-temps, on aura l’occasion de voir le célèbre trio en janvier, cette fois au Théâtre du Rideau Vert, pour présenter la pièce Art, de l’auteure française Yasmina­­­ Reza, une comédie traduite en 35 langues et qui a fait ses preuves. « C’est une comédie, mais c’est aussi une pièce qui suscite une belle réflexion, et c’est surtout une pièce sur l’amitié », souligne Luc Guérin qui interprétera Yvan.

Un de ses deux amis vient d’acquérir­­­ un tableau d’une valeur de 100 000 $. « Leur amitié est remise en question en raison de ce tableau », ajoute-t-il.

Dans une mise en scène signée Marie-France Lambert, la pièce sera à l’affiche dès le 29 janvier prochain.

Outre le théâtre, on suit Luc Guérin au petit écran dans les séries, Unité 9 et Plan B.