/opinion/columnists
Navigation

Pauvre Françoise David!

Coup d'oeil sur cet article

Ces temps-ci, lorsque j’écoute les élucubrations narcissiques de Catherine « la tuque » Dorion, qui est prête à tout pour avoir son quart d’heure quotidien de gloire, je ne peux m’empêcher de penser à Françoise David...

Elle doit s’arracher les cheveux et se demander ce qui arrive à son ancienne formation­­­ !

LE HAUT-PARLEUR DES MINORITÉS

Je n’ai jamais tripé sur Québec solidaire, mais j’ai toujours éprouvé beaucoup de respect pour madame David.

Non seulement l’ancienne co-porte-parole de QS (qui, rappelons-le, a grandi dans une famille bourgeoise) m’a-t-elle toujours paru sincère, mais elle avait – et a encore, j’en suis sûr – le petit monde à cœur : les ouvriers, les assistés sociaux, les mères et pères monoparentaux qui tirent le diable par la queue.

On ne l’appelait pas sainte Françoise pour rien.

Je dis souvent que la gauche a tourné le dos au peuple pour jeter son dévolu sur les minorités.

Eh bien, c’est exactement ce qui est arrivé avec QS.

Sous Françoise David et Amir Khadir, QS était un parti de gauche qu’on pourrait appeler « traditionnel » – c’est-à-dire voué à l’amélioration des conditions de vie des ouvriers et des gagne-petit.

Mais plus ça va, plus QS devient le haut-parleur des minorités culturelles, sexuelles et religieuses.

Comme s’il avait fait siennes les recommandations de Terra Nova.

GAUCHE : LA GRANDE MUTATION

Vous connaissez Terra Nova ?

Think tank du Parti socialiste français, regroupement hyper influent de divers intellectuels de gauche, Terra Nova a, en mai 2011, proposé aux forces progressistes de France de laisser tomber leur clientèle traditionnelle (c’est-à-dire les ouvriers) pour s’adresser plutôt aux minorités et aux étudiants.

Comme l’avait écrit le magazine Marianne au lendemain de la publication du fameux rapport de 88 pages de Terra Nova, qui annonçait en quelque sorte la grande mutation de la gauche occidentale :

« Selon Terra Nova, la classe ouvrière a définitivement basculé à droite. Elle ne partage plus les mêmes valeurs que la gauche. Et le nouveau noyau de la gauche est constitué des jeunes, des femmes, les minorités et les diplômés. »

D’écrire Libération, quotidien qui penche résolument à gauche :

« La fondation Terra Nova pense que pour gagner en 2012, la gauche [ou plutôt le Parti socialiste] ne doit pas chercher à restaurer sa coalition historique de classe, car “la classe ouvrière n’est plus le cœur du vote de gauche”. Il faudrait plutôt se tourner vers la “France de demain”, c’est-à-dire les jeunes, les minorités, les femmes. »

LE VOILE, C’EST COOL !

Parlant de femmes : l’autre grande mutation de QS qui doit mettre son ancienne chef dans tous ses états est sa position sur les signes religieux.

Alors que Françoise David – et Amir Khadir – considérait que le voile islamique était bel et bien un signe de soumission de la femme, pour les amis de Catherine « la tuque » Dorion, qui semblent en mener large dans le parti, le voile est un simple accessoire de mode, « comme les piercings » (sic).

On est passé du féminisme « traditionnel » (qui luttait contre l’extrémisme religieux) au féminisme 2.0 qui trouve que le voile est « un objet culturel » qu’il faut respecter !

Pauvre, pauvre Françoise David...