/sports/huntfish
Navigation

Une bonne saison en vue pour les petits poissons des chenaux

Coup d'oeil sur cet article

SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE – Dans une semaine, la 81e saison de la pêche aux petits poissons des chenaux s'ouvrira à Sainte-Anne-de-la-Pérade. Les pourvoyeurs s'attendent déjà à une saison d'exceptionnelle puisque la préparation a pu commencer très tôt cette année en raison du temps froid hâtif.

Le froid hâtif a permis de commencer l'arrosage de la rivière aussi tôt que le 20 novembre. «C'est très très rare! [...] On n'a quasiment jamais vu ça s'installer de bonne heure de même», a indiqué André Daigle, propriétaire du centre de pêche Le Rendez-Vous.

Les pourvoyeurs se réjouissent de pouvoir travailler présentement avec une épaisseur de glace qui varie entre 18 et 20 pouces, ce qui est largement au-dessus des 12 pouces nécessaires.

Déjà, une centaine des 475 cabanes du village de pêche ont été installées sur la rivière. «Il y a beaucoup moins de stress cette année dans la préparation du village de pêche. Il y a des années où même la rivière à ce temps-ci n'était pas gelée», a souligné le président de l'Association des pourvoyeurs des petits poissons des chenaux, Steve Massicotte.

Du 26 décembre au 17 février, la municipalité de Sainte-Anne-de-la-Pérade vibrera au rythme de la pêche aux petits poissons des chenaux. Chaque année, la saison de pêche génère plus de 6 millions $ en retombées économiques, en plus d'offrir à la municipalité une visibilité à la grandeur du Québec, et même à l'international.