/24m/urbanlife
Navigation

Restauration rapide: le seul McDonald’s du Plateau ferme ses portes

Restauration rapide: le seul McDonald’s du Plateau ferme ses portes
Nadia Lemieux / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

L’arrondissement du Plateau-Mont-Royal est devenu dimanche une zone exempte de McDonald’s, alors que la seule succursale de la célèbre chaîne de restauration rapide américaine qui y avait pignon sur rue a fermé ses portes.

Les résidents du Plateau-Mont-Royal qui avaient l’habitude de se rendre à ce restaurant situé à l’angle de l’avenue du Mont-Royal Est et de la rue Papineau devront désormais quitter l’arrondissement s’ils désirent manger un Big Mac ou boire un McCafé.

La succursale a définitivement fermé ses portes dimanche soir. Les enseignes ont depuis été retirées et du carton a été placardé dans les vitrines.

«Une décision d’affaires a mené à la fermeture de mon restaurant situé au 1692, avenue du Mont-Royal. Tous les employés se sont vu offrir un emploi dans un de mes autres restaurants. Également, nous invitons tous nos clients à se rendre à l’un des huit restaurants situés à moins de 3 km», a simplement expliqué le propriétaire de la franchise, Alain Desrosiers, par voie de déclaration écrite.

M. Desrosiers possède cinq autres succursales.

Surprise générale

Les passants et les employés du secteur questionnés jeudi par le «24 Heures» ont presque tous exprimé de la stupéfaction face à la fermeture du McDonald’s, alors qu’aucun avis préalable ne l’avait laissé présager.

«Je suis étudiant, alors de temps en temps, je revenais d’une soirée et je prenais un "cheese", a raconté Lucas Arrati, qui s’était arrêté pour lire l’affiche annonçant la fermeture. Je suis un petit peu [déçu], mais c’est un McDonald’s alors je ne vais pas pleurer ce soir!»

«McDo, ce n’est vraiment pas commun que ça ferme, s’est étonnée Lisa Medeiros, gérante au magasin de chaussures Rubino, situé juste en face. Mais si c’est un nouveau restaurant ou un "fast food" de meilleure qualité [qui ouvre], ce serait bien!»

Réputation

D’autres ont toutefois mentionné ne pas être surpris, alors que la succursale avait écopé d’une amende de 1400 $ en 2017 pour cause d’insalubrité.

«Je suis sûre que c’est pour ça que ça a fermé, a lancé Nancy Gauthier, gérante au magasin Reitmans, situé tout près. Moi, en deux ans, je ne suis jamais allée [à cause de l’amende qu’ils ont eue].»

Se disant également non surpris, le superviseur au restaurant A&W du 1651, avenue du Mont-Royal Est, Scotty Charles, a constaté que sa clientèle avait augmenté depuis la fermeture du McDonald’s, sans toutefois pouvoir chiffrer l’ampleur de la hausse.

«C’est une bonne chose! On est conscient qu’on fait de bonnes affaires, donc on va continuer d’en faire pour garder [les nouveaux clients]», a-t-il dit.