/entertainment
Navigation

Isabelle Maréchal : «J’ai vécu une année difficile»

ART-LANCEMENT CANAL VIE
Photo d'archives Agence QMI, Julien Faugère Isabelle Maréchal.

Coup d'oeil sur cet article

Touchée par le départ de son amie, la comédienne Johanne Fontaine, Isabelle Maréchal songe à produire un documentaire sur le deuil. Véritable machine à projets, l’animatrice du 98,5 FM avait de bien belles choses à nous annoncer.

Isabelle, que se passe-t-il dans ta vie en ce moment ?

J’ai signé un nouveau contrat de deux ans avec le 98,5 FM. J’ai donc entamé ma 11e année à la radio cet automne. J’ai aussi ma compagnie, Iprod Média. Puis, sur le plan personnel, j’ai vécu une année difficile du point de vue du deuil. J’ai perdu trois personnes que j’aimais beaucoup, notamment ma copine depuis une vingtaine d’années, Johanne Fontaine. Je ne suis plus capable de perdre qui que ce soit autour de moi... J’ai prévenu tout le monde: ça suffit!

Malheureusement, ces mises en garde sont bien inutiles.

Je sais... Du coup, ça m’a donné envie de faire quelque chose sur le deuil. Je me suis beaucoup questionnée sur le sujet. Je travaille donc sur un projet de documentaire qui s’appelle «Pour ceux qui restent». On souhaite à ceux qui partent d’avoir trouvé une place meilleure, mais c’est pour les vivants, pour ceux qui restent, qu’il faut trouver des réponses. Depuis quelque temps, j’ai parlé du deuil à tellement de gens. Ça touche tout le monde! En faisant de la recherche, j’ai découvert beaucoup de choses. J’ai très hâte de partager tout ça avec les gens. Sinon, j’ai aussi mis sur pied deux entreprises cette année. Mon conjoint et moi, nous nous sommes acheté une maison en Floride et nous avons commencé à investir en immobilier. Nous avons lancé une entreprise dans le domaine. Pour moi, c’est un gros passe-temps. La décoration aussi. Je suis Madame Déco. J’adore

ça! Ça me change les idées...

Et comment vont tes filles ? 

Ma grande, Audrey, termine cette année ses études en sciences politiques. Elle vient de décrocher un stage en droit. Elle veut devenir avocate. Elle a ça dans le sang! Ma plus jeune, Laura, est une artiste. Elle a un grand talent pour la peinture. Elle voulait devenir psychiatre. Elle aime la psychologie. Mes deux filles ont de bonnes têtes. À force de voir ses parents se lancer en affaires, Laura, qui a 16 ans, vient d’ouvrir une boutique de vêtements vintage. Elle écume les friperies et revend des vêtements en ligne ou à ses amies. Et elle fait la livraison! La bonne nouvelle, c’est qu’on dirait qu’elle commence à mieux comprendre la valeur de l’argent.

On peut entendre Isabelle Maréchal sur les ondes du 98,5 FM tous les jours de la semaine, de 10 h à midi.