/news/transports
Navigation

Traversier en panne: détours considérables pour des résidents de l'est du Québec

Coup d'oeil sur cet article

Le traversier Felix-Adrien Gauthier qui relie Matane, en Gaspésie, à Baie-Comeau et Godbout, sur la Côte-Nord, étant en panne, des résidents de l’est du Québec doivent faire des détours considérables.

Pour passer d’une rive à l’autre, plusieurs devront emprunter la traverse Rivière-du-Loup/Saint-Siméon, qui connaît une hausse de son achalandage de 40 à 50 %.

Des départs ont d’ailleurs été ajoutés les 23, 26 et 30 décembre, ainsi que le 2 janvier pour répondre à la demande très forte du temps des Fêtes.

Certains usagers arrivent jusqu’à trois heures à l’avance pour s’assurer une place sur le navire.

Pour un résident qui partirait de Baie-Comeau pour se rendre à Matane, la traverse Rivière-du-Loup/ Saint-Siméon représente un détour de plus de 400 kilomètres. Pour ceux qui décideraient de s’y rendre en voiture en traversant par Québec et ses ponts, c’est un trajet de 8 h qui les attend.

Alexandre Lavoie, responsable des communications pour la Société des traversiers du Québec (STQ), a confirmé que le service aérien a repris de Mont-Joli à Baie-Comeau. Des vols reliant les deux rives étaient prévus toute la journée.

Pour ce qui est de la réparation du navire F.-A. Gauthier, il faudra que la lumière soit faite sur les causes du problème avant qu’il ne reprenne du service.

«Dans les prochaines semaines, on devrait en savoir davantage sur les délais de réparation», a affirmé M. Lavoie.

Le 8 janvier, un service maritime reprendra grâce à un navire qui n’appartient pas à la STQ jusqu’à ce que le traversier soit réparé.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.