/sports/hockey/canadien
Navigation

Canadien: le pire classement en cinq saisons

Canadien: le pire classement en cinq saisons
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien de Montréal a entamé la pause des Fêtes avec trois victoires et sept points de plus qu’à pareille date l’an dernier, lorsqu’il jouait pour ,500. Étonnamment, il occupe malgré tout un rang inférieur.

Lors de la saison 2017-2018, le Tricolore figurait en quatrième position dans l’Atlantique, un point devant les Panthers de la Floride et seulement sept points le séparaient du troisième rang détenu par les Bruins de Boston. L'équipe, rappelons-le, a raté les éliminatoires.

Un an plus tard, en ce 25 décembre, le classement est toutefois plus serré lorsqu'on regarde vers le haut: Montréal (43 points) se trouve à un point de la quatrième place dans l’Atlantique et à deux victoires du troisième échelon de la même section, occupé par les surprenants Sabres de Buffalo.

Dans les faits, cette cinquième position représente le pire rang du CH au cours des cinq dernières années.

Fiche des 5 dernières années du CH à Noël

2018 : 19-13-5 (5e rang Atlantique)

2017 : 16-16-4 (4e Atlantique) – a terminé 6e dans l'Atlantique, à 26 points d’une place en séries.

2016 : 21-9-4 (1er Atlantique) – logique respectée, 1er Atlantique, 103 points.

2015 : 20-13-3 (1er Atlantique) – a terminé 6e dans l'Atlantique, à 14 points d’une place en séries.

2014 : 22-11-2 (1er Atlantique) – logique respectée, a terminé 1er dans l'Atlantique avec 110 points.

Apprendre du passé

Pendant ce temps, un point positif qui maintient tous les espoirs, c'est que l’écart entre les deuxième et cinquième rangs de l’Atlantique n’est que de neuf points. Il sera donc intéressant de voir à quoi le classement ressemblera en fin de parcours, dans la dernière course aux éliminatoires.

Si l’objectif est bel et bien d’atteindre les séries à l’année un de sa reconstruction (ou réinitialisation, si vous préférez), le CH devra se méfier et ne pas répéter ses erreurs du passé.

Oui, Montréal s’est aisément distancé à sept points du sixième rang, détenu par les Panthers, mais c’est arrivé deux fois au cours des trois dernières années que l’équipe a chuté au classement en deuxième moitié de saison.

À noter qu'une seule équipe s’est hissée dans le top 3 de l’Atlantique depuis 2015. Sixième à la pause de Noël cette saison-là, le Lightning de Tampa Bay (18-15-3, 39 points) a terminé au deuxième rang avec une fiche de 46-31-5 et 97 points pour conclure la saison.

Beaucoup de buts

Un autre point positif pour le Bleu-Blanc-Rouge, c'est au chapitre des buts marqués: les hommes de Claude Julien ont inscrit 115 buts avant les festivités de Noël.

Ce total représente 16 filets de plus que l'an dernier, 11 de plus que l'année précédente et neuf de plus qu'en 2015-2016.

En revanche, les Montréalais ont accordé 117 buts à l'adversaire jusqu'ici, soit trois de plus que la dernière campagne, 41 de plus qu'en 2016 et 23 de plus que la saison d'avant.