/world/middleeast
Navigation

Israël: la destruction de tunnels du Hezbollah «presque terminée», selon Netanyahu

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu
Photo AFP Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu

Coup d'oeil sur cet article

JÉRUSALEM | Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé mardi qu’une opération de l’armée pour localiser et détruire des tunnels construits selon Israël par le mouvement libanais Hezbollah pour infiltrer son territoire serait bientôt terminée.

Israël a lancé le 4 décembre une vaste opération de détection et de destruction de tunnels le long de sa frontière avec le Liban. L’armée israélienne affirme avoir localisé quatre souterrains creusés selon elle par le Hezbollah, un de ses ennemis soutenu par l’Iran.

«Un travail exceptionnel a été effectué ici pour empêcher le Hezbollah d’utiliser l’arme des tunnels», a déclaré le premier ministre israélien lors d’une visite sur le site des opérations.

«L’opération est bientôt terminée», a-t-il ajouté dans des propos cités par son bureau.

Vendredi, l’armée israélienne avait affirmé avoir fait exploser un premier tunnel. Selon M. Netanyahu, elle en a détruit un deuxième dimanche.

Les tunnels devaient servir au Hezbollah à enlever ou assassiner des soldats ou des civils israéliens, et à s’emparer d’une frange du territoire israélien en cas d’hostilités, affirme Israël.

De son côté, l’ONU a affirmé le 19 décembre que si les quatre tunnels constituent une «violation grave» d’une de ses résolutions qui avait mis un terme au conflit israélo-libanais en 2006, «ils ne semblent pas avoir de points de sortie côté israélien».

La dernière grande confrontation en date entre le Hezbollah et l’Etat hébreu remonte à 2006. Les 33 jours de guerre avaient fait 1200 morts côté libanais, et 160 côté israélien, sans neutraliser le mouvement chiite. Israël et le Liban restent techniquement en état de guerre.