/portemonnaie/lifestyle
Navigation

Élever un enfant : combien ça coûte?

Élever un enfant : combien ça coûte?
Unsplash

Coup d'oeil sur cet article

J’ai pris trois résolutions cette année : manger moins de viande, réduire les restos et avoir un enfant.

Alors qu’on me promet que les deux premières me feront économiser, on ne peut pas en affirmer autant pour la troisième. On me dit aussi qu’il faudrait que je sois en couple pour commencer, mais ça ne fait pas partie de ma liste de résolutions.

L'argent : un obstacle?

Dans un sondage récent du NY Times, on apprend que ce sont des questions financières qui se retrouvent dans le haut du palmarès de raisons freinant les ambitions parentales des Américains. Les taux de fécondité demeurent d'ailleurs historiquement bas des deux côtés de la frontière. Au Canada en 2016, il était de 1,6, légèrement plus haut que le record de 1,49 en 2000.

Parmi ceux qui désirent avoir des enfants, 64% disent se retenir parce que c’est trop dispendieux. Parmi ceux pour qui ne compte pas devenir parent, c’est la perte de temps de loisirs qui est le facteur le plus cité (36%), avec l’argent en troisième position (31%).

Alors, un enfant, combien ça coûte?

On exclut ici bien sûr les coûts d’opportunité occasionnés par les heures de sommeil perdues et les pratiques de hockey le samedi à 7h.

Une des études canadiennes la plus souvent citée estime qu’il coûtera 253 946$ (un peu plus de 13 000$ par année) pour élever un enfant jusqu’au jour de ses 19 ans. Puisque le rapport date de 2015, on peut présumer que le coût a augmenté depuis. On doit aussi considérer que les montants varient beaucoup en fonction des choix de vie, des ressources et services disponibles et de sa localisation.

Le montant inclut les dépenses additionnelles de logement (2834$ par année) et de transport (2150$ par année). Le petit appartement bien situé et pas trop cher se vit bien à deux, mais quand bébé débarque dans le décor, ça en pousse beaucoup à louer ou acheter plus grand. Et la vie de parent amène souvent à se transformer en taxi à temps partiel.

Ces dépenses sont parmi les plus importantes derrière l’ensemble des frais de garde, de loisirs et d’éducation (environ 5200$ par année).

Viennent ensuite dans l’ordre ces autres coûts approximatifs :

  • La nourriture (1800 $ par année)
  • Les vêtements (875 $ par année)
  • Les soins de santé et divers (500 $ par année)

Certaines études vont même jusqu’à calculer les montants perdus en intérêts. En admettant que tout l’argent investi dans un enfant l’ait été dans des placements et en considérant d’autres coûts d’opportunités moins tangibles, on peut pratiquement tripler le montant théorique pour s’occuper d’un enfant jusqu’à sa maturité.

Et si ce n’était pas déjà assez décourageant, certaines statistiques démontrent que les ménages avec au moins un enfant ont un plus important taux d’endettement.

Mais bonne nouvelle, les enfants offrent un bon rendement marginal : plus on en fait, plus le prix à l'unité diminue. 

Alors, quelles conclusions doit-on tirer de tout ça?

Aucune! Si vous voulez des enfants, faites en pareil. Ce n’est pas juste l’argent qui compte dans la vie, mais faudra peut-être couper plus que dans les dépenses en restos et en viande.

 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux