/sports/hockey
Navigation

Les Sags ont le numéro de l’Océanic

Chicoutimi gagne une 3e fois cette saison contre Rimouski

Jesse Sutton a marqué son deuxième filet du match pour donner la victoire aux Sagueneéns en prolongation.
Photo Roger Gagnon Jesse Sutton a marqué son deuxième filet du match pour donner la victoire aux Sagueneéns en prolongation.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Les Saguenéens de Chicoutimi ont infligé un troisième revers en autant de matchs à l’Océanic de Rimouski, cette fois-ci par la marque de 2-1 en prolongation, vendredi soir devant l’une des meilleures foules de la saison au Centre Georges-Vézina.
 
C’est le vétéran de 20 ans Jesse Sutton qui a procuré la victoire aux Sags en enfilant son deuxième filet de la rencontre lors d’une descente à deux contre un.
 
«J’ai trouvé qu’on avait beaucoup d’énergie tôt dans la rencontre. J’ai adoré notre implication physiquement. On aurait pu facilement marquer quelques buts supplémentaires dans la première portion du match», a analysé l’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean.
 
Sutton avait un peu plus tôt fait scintiller la lumière rouge sur le jeu de puissance des Saguenéens qui enchaînait les chances de marquer et qui forçait l’Océanic à garder les mêmes éléments sur la glace. Les efforts des Sags ont fini par payer lorsque Sutton s’est emparé d’un retour de lancer pour ouvrir la marque à mi-chemin dans le match.
 
Peu de temps après, en toute fin de deuxième période, l’Océanic croyait bien avoir créé l’égalité quand Olivier Garneau a provoqué un revirement en zone centrale avant de décamper sur le côté gauche et déjouer le gardien Zachary Bouthillier d’un tir bas. La reprise vidéo a toutefois été nécessaire et les officiels ont jugé qu’il y avait eu hors-jeu sur la séquence, une décision qui n’a pas fait plaisir au pilote des Rimouskois, Serge Beausoleil.
 
Sa plus récente acquisition, D’Artagnan Joly, lui a néanmoins redonné le sourire en fin de match lorsqu’il a envoyé tout le monde en période de prolongation, permettant à son équipe de quitter le Centre Georges-Vézina avec un point en banque.
 
«C’est un match de retour de tourtières! On a commencé à reprendre notre rythme un peu en troisième période. Lors des 40 premières minutes, c’était saccadé de part et d’autre», a lancé Serge Beausoleil qui accueillait trois nouveaux joueurs dans son vestiaire.
 
En effet, c’était un soir de premières pour le gardien de but Tristan Bérubé et l’attaquant Jeffrey Durocher, tous les deux acquis des Olympiques de Gatineau, en plus de Joly.
 
Un hommage
 
Enfin, le chandail numéro 9 de Patrice Tremblay sera hissé dans les hauteurs du Centre Georges-Vézina cet après-midi lors de la visite des Voltigeurs de Drummondville. Lors de son passage avec les Bleus, l’attaquant originaire de Jonquière a fait la pluie et le beau temps récoltant 467 points en 273 rencontres.