/news/currentevents
Navigation

De sordides crimes trouveront un dénouement en 2019

Le tueur de la mosquée, l’ancien chef des Hells et un «démembreur» allégué seront devant la justice

De sordides crimes trouveront un dénouement en 2019
Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

Coup d'oeil sur cet article

La scène judiciaire s’annonce fort chargée en 2019, avec plusieurs procès importants, certains qui pourraient faire jurisprudence et d’autres qui pourraient marquer l’actualité en raison du sordide et des horreurs dont ils découlent. Voici un aperçu de certains procès à surveiller au cours de la prochaine année.  

Comme Dexter  

De sordides crimes trouveront un dénouement en 2019
Photo courtoisie

  

Bombe à retardement, schizophrène, impulsif, violent et antisocial : voilà comment les autorités décrivaient Jonathan Dopson Gariépy lors de ses nombreux démêlés avec la justice. Cette fois, le Montréalais de 33 ans devra répondre en juin du meurtre au premier degré d’un homme de 29 ans, survenu en 2016. Après l’avoir poignardée, Gariepy aurait emballé sa victime dans une pellicule plastique – une scène qui rappelle la télésérie Dexter – ce qui lui a aussi valu une accusation d’outrage à un cadavre.  

Violence conjugale extrême  

De sordides crimes trouveront un dénouement en 2019
Photo Facebook

  

Anthony Pratte-Lops subira son procès devant jury au printemps 2019, au palais de justice de Saint-Hyacinthe. L’homme de 23 ans est accusé du meurtre prémédité de son ex-copine Daphnée Huard-Boudreault, perpétré en mars 2017, à Mont-Saint-Hilaire, en Montérégie. La mort de la femme de 18 ans avait grandement touché les Québécois et avait mené à la création d’un comité provincial pour lutter contre la violence conjugale.   

Normandeau et Côté encore en attente  

Le procès pour fraude et corruption de l’ex-vice-première ministre libérale Nathalie Normandeau et de ses coaccusés, dont Marc-Yvan Côté, ne pourra avoir lieu avant encore plusieurs mois. Les parties sont en attente des conclusions du Bureau des enquêtes indépendantes, qui examine les fuites d’information à l’UPAC. Dans ce contexte, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a d’ailleurs demandé à la Cour suprême de reporter à une date indéterminée l’audition de la journaliste Marie-Maude Denis, qui veut faire casser un jugement la sommant de révéler ses sources dans le cadre de ce procès.   

La longue cavale  

De sordides crimes trouveront un dénouement en 2019
Photo Facebook

  

L’homme à l’origine de la plus longue Alerte Amber de la province devrait subir son procès devant jury à l’automne 2019, au palais de justice de Saint-Jérôme. Ugo Fredette, 43 ans, est accusé du meurtre prémédité de sa conjointe, Véronique Barbe, et de l’homicide non prémédité d’Yvon Lacasse. La femme de 41 ans et l’homme de 71 ans auraient été tués la même journée, en septembre 2017, respectivement à Saint-Eustache et à Lachute. L’accusé de 42 ans aurait ensuite fui avec un jeune enfant jusqu’en Ontario, où il a été arrêté le lendemain.   

Jeune maman assassinée  

De sordides crimes trouveront un dénouement en 2019
Photo courtoisie

  

Plus de trois ans après les faits qui lui sont reprochés, Nick Fontanelli, 26 ans, subira son procès en novembre. Le Montréalais aurait non seulement assassiné sa conjointe, Vanessa Higgins, en juillet 2015, mais il l’aurait ensuite démembrée pour se débarrasser du cadavre. L’histoire avait capté l’attention, car la jeune mère de 22 ans avait été portée disparue à sa première sortie depuis l’accouchement de son deuxième enfant, trois mois plus tôt. Des parties du corps ont été retrouvées en Montérégie, non loin de la frontière américaine.   

Encore Boucher  

De sordides crimes trouveront un dénouement en 2019
PHOTO YVES FABE

  

L’ancien chef des Hells Angels, Maurice Boucher, n’en a pas fini avec la justice. L’ex-motard de 65 ans subira son procès pour voies de fait graves, agression armée et port d’arme dans un dessein dangereux en avril 2019, au très sécurisé Centre judiciaire Gouin, à Montréal. On reproche à Boucher et à René Girard, 55 ans, d’avoir attaqué Ghislain-André Gaudet en novembre 2015 alors que les trois hommes étaient détenus à l’Unité spéciale de détention de Sainte-Anne-des-Plaines, réservée aux pires criminels du pays. Les deux accusés et la victime alléguée purgent déjà une peine de détention à perpétuité pour des meurtres.   

Une sentence qui fera jurisprudence  

De sordides crimes trouveront un dénouement en 2019
Photo courtoisie, Melissa Paradis

  

C’est le 8 février que le tueur de la grande mosquée de Québec, Alexandre Bissonnette, connaîtra son sort. Le juge François Huot pourrait imposer une peine record de 150 ans de prison à l’accusé de 29 ans, qui a reconnu avoir tué froidement 6 fidèles dans leur lieu de culte, à Sainte-Foy, le soir du 29 janvier 2017. Une décision qui risque de marquer l’histoire judiciaire canadienne.   

Épilepsie et volant  

De sordides crimes trouveront un dénouement en 2019
Photo Facebook

  

Près de trois ans après le drame, Jonathan Falardeau-Laroche, 24 ans, subira son procès pour négligence criminelle causant la mort de Marie-Pier Gagné. Le 10 août 2016, la femme de 27 ans, enceinte de 39 semaines, avait été happée à mort sur le boulevard Laurier, à Québec, mais son enfant avait survécu. Une crise d’épilepsie au volant sera au cœur du procès, qui débutera le 27 mai.   

Première comparution  

La première comparution de l’éditeur Michel Brûlé, accusé d’agression sexuelle à l’endroit d’une femme pour de présumés gestes commis en 2014, à Québec, est prévue le 18 janvier. Brûlé, 54 ans, avait été libéré sous promesse de comparaître, en octobre.   

Compassion ou meurtre ?  

De sordides crimes trouveront un dénouement en 2019
Photo MARTIN ALARIE

Le Montréalais Michel Cadotte est accusé du meurtre au deuxième degré de sa conjointe, Jocelyne Lizotte, survenu en février 2017, dans le CHSLD du secteur Centre-Sud, où elle résidait. La femme de 60 ans souffrait d’Alzheimer, mais n’avait pas réussi à obtenir l’aide médicale à mourir. Il avait été évoqué que l’homme de 57 ans l’avait tuée par compassion. Son procès est prévu pour janvier.