/world/usa
Navigation

Festivités du Nouvel An sous haute surveillance

Coup d'oeil sur cet article

Alors que le monde laisse 2018 derrière lui, les festivités pour accueillir 2019 dans les grandes villes se sont faites sous haute surveillance.

À New York par exemple, la sécurité est impressionnante à Times Square. Caméras, maîtres-chiens, et même des drones ratissent l'endroit au peigne fin. 

  • À LIRE AUSSI: Tout est prêt pour Nouvel An à Montréal

Des tireurs d'élite postés sur le toit des gratte-ciels, 7000 policiers en uniforme: rien n'est laissé au hasard pour sécuriser ce point de rendez-vous. 

Pour la première fois, une flotte de drones quadrille le centre-ville et scrute le public en permanence. 

Les autorités s'attendent à une foule impressionnante qui pourrait aller jusqu'à 2 millions de fêtards. 

Du côté de Paris, les autorités sont aussi sur les dents. Pendant les 24 prochaines heures, 150 000 gendarmes, policiers et militaires seront déployés aux quatre coins de la France. 

«À quoi on peut s'attendre? Au désordre. Parce que, manifestement, les gilets jaunes organisent ou désorganisent aujourd'hui leur mobilisation», explique Christopher Castaner, ministre de l’Intérieur.  

Les gilets jaunes, ce mouvement de contestation sociale, promettent de manifester durant les festivités cette semaine. Les policiers restent en état d'alerte, les 31 décembre et 1er janvier. 

De Paris à Las Vegas, de Mumbai à Berlin, des mesures de sécurité sans précédent pour laisser place à la magie du Nouvel An.