/opinion/blogs/columnists
Navigation

Ce qu’il faut surveiller en 2019

Le temps des fêtes tire à sa fin. Les enfants, qui ont vécu un moment magique, pleurent à l’idée de retourner à l’école. Les plus enthousiastes ont, de bon cœur, pris des résolutions pour 2019. Mais il reste les pisse-vinaigres, ceux qui prennent plaisir à vomir sur le temps des fêtes. Qu’ils se rassurent, ils pourront désormais retourner au travail. Quoi qu’il en soit, comme le veut la tradition, il nous faut désormais anticiper les événements de l’année. Plusieurs sont évidemment imprévisibles, et nous n’avons ici ni spécialisation en futurologie, ni boule de cristal. Mais certains d’entre eux peuvent plus aisément être prévus. Voici une petite liste d’événements à surveiller, auxquels j’associe un souhait éminemment personnel. J’aurai l’occasion de revenir plus en détail sur chacun d’entre eux pendant l’année.

Bloc Planète terre atmosphère nasa earth
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le temps des fêtes tire à sa fin. Les enfants, qui ont vécu un moment magique, pleurent à l’idée de retourner à l’école. Les plus enthousiastes ont, de bon cœur, pris des résolutions pour 2019. Mais il reste les pisse-vinaigres, ceux qui prennent plaisir à vomir sur le temps des fêtes. Qu’ils se rassurent, ils pourront désormais retourner au travail.

Quoi qu’il en soit, comme le veut la tradition, il nous faut désormais anticiper les événements de l’année. Plusieurs sont évidemment imprévisibles, et nous n’avons ici ni spécialisation en futurologie, ni boule de cristal. Mais certains d’entre eux peuvent plus aisément être prévus. Voici une petite liste d’événements à surveiller, auxquels j’associe un souhait éminemment personnel. J’aurai l’occasion de revenir plus en détail sur chacun d’entre eux pendant l’année.

• La récession, voire la crise économique

Souhait : Qu’on utilise cette triste occasion pour enfin rompre avec les bases de la mondialisation folle et que les pouvoirs politiques reprennent leurs droits sur l’économie.

• Le climat

Souhait : Que le vrai coup de barre soit donné, et qu’on rompe par conséquent avec l’idée illusoire voulant qu’on puisse poursuivre la guerre économique tout en le faisant de manière écoresponsable .

• L’élection fédérale

Souhait : Justin Trudeau a gouverné par l’image comme jamais auparavant, au point de s’être couvert de ridicule. Il serait bien qu’on questionne véritablement son bilan.

• Les Gilets Jaunes

Souhait : Que ce mouvement inspirant se poursuive et qu’il mène à un vrai retour des gens ordinaires dans l’univers politique.  

• Le mode de scrutin

Souhait : Que le gouvernement Legault démontre son sérieux sur la question, et qu’il se dirige vers une formule similaire au modèle allemand.

• La laïcité

Souhait : Que le débat se fasse, et qu’il se fasse de manière responsable et raisonnable, et qu’on ne confonde pas la question de la laïcité avec celle de la signification du voile .

• Trump et la Chambre des représentants hostile au Président

Souhait : Qu’ils s’entendent sur un modus operandi, car la prochaine crise financière va faire très mal.

• La réforme de l’éducation

Souhait : Qu’elle aille dans le sens de plus de transmission de la culture générale, et qu’on cesse de viser uniquement à transformer nos enfants en future main d’œuvre qualifiée. Il vaut mieux parler français et connaître son histoire que de faire du codage informatique .

• Le linge de Catherine Dorion

Souhait : Qu’on arrête d’en parler.

***

J’oublie probablement plusieurs éléments. Certains me diront aussi que je pourrais développer davantage sur mes souhaits et sur les événements anticipés. À ceux-là : vous avez raison. Et je vous fais la promesse que je le ferai. 

Oh, et au fait, bonne année!

***     

Simon-Pierre Savard-Tremblay, docteur en socio-économie du développement.

Pour me contacter : simonpierre.savardtremblay@ehess.fr