/entertainment
Navigation

Soir de premières aux Golden Globes

La série Sharp Objects de Jean-Marc Vallée décroche un trophée

Coup d'oeil sur cet article

Le 76e gala des Golden Globes tenu dimanche soir au Beverly Hills Hotel, à Los Angeles, a permis à plusieurs vedettes de la télé et du cinéma de goûter à la victoire pour une toute première fois, mais pas à Jean-Marc Vallée de répéter son exploit de l’an dernier.

Au petit écran, l’Américaine Patricia Clarkson, dirigée par le réalisateur québécois le temps de la minisérie Sharp Objects (Sur ma peau) était tout sourire quand a été prononcé son nom en tant que meilleure actrice de soutien. Elle a brillamment remercié Jean-Marc Vallée de l’avoir si habilement dirigée. « Tu as tout exigé de moi, sauf du sexe. Et c’est exactement ainsi que ça devrait se passer dans notre industrie », a-t-elle dit.

AFP

Le Québécois n’a par contre pas eu la même chance qu’à pareille date en 2018, alors qu’il avait gagné le Golden Globe de la meilleure minisérie ou du meilleur téléfilm grâce à Little Big Lies (Petits secrets, grands mensonges), car on a préféré The Assassination of Gianni Versace : American Crime Story à sa plus récente offrande, Sharp Objects.

Le titre de meilleure série dramatique est allé à la production Les Américains qui, avec Keri Russell et Matthew Rhys comme têtes d’affiche, se décline en six saisons.

Un livre et un cinéaste encensés

AFP

Au cinéma, l’Américain Mahershala Ali s’est vu décerner un premier Golden Globe pour avoir donné la réplique à Viggo Mortensen sur le plateau de la production Le livre de Green. La richesse du scénario de cette œuvre a de plus valu à ses trois auteurs – dont Peter Farrelly – un premier sacre. La consécration est survenue quand l’équipe a reçu le trophée de la meilleure comédie ou film musical.

Pour avoir brillamment redonné vie au leader de Queen, Freddie Mercury, dans Bohemian Rhapsody, Rami Malek a aussi accepté un premier prix. C’est ce film qu’il porte sur ses épaules qui a gagné la course au trophée du meilleur drame.

Le Mexicain Alfonso Cuaron a quant à lui réussi à se démarquer derrière la caméra, étant sacré meilleur réalisateur pour son long métrage en espagnol Roma, voté meilleur film en langue étrangère.

L’étoile de Lady Gaga

AFP

 

Nommée à deux reprises cette année, Lady Gaga a ajouté un deuxième Golden Globe à sa collection de récompenses, son succès Shallow – duo avec Bradley Cooper – pour le film Une étoile est née étant qualifié de chanson de l’année.

En 2016, la vedette avait accepté un trophée grâce à la qualité de son jeu devant les caméras de la série Histoire d’horreur.

Lors d’une soirée animée rondement par la Canadienne Sandra Oh (primée pour sa prestation principale sur le plateau de la série Killing Eve) et l’Américain Andy Samberg, l’humour bon enfant a brillé.  Un moment cocasse est survenu quand des vaccins contre la grippe ont été distribués aux vedettes du public.

Golden Globes: Gagnants – Télé

  • Meilleur acteur – Série comique ou musicale: Michael Douglas («The Kominsky Method»)
  • Meilleur acteur – Série dramatique: Richard Madden («Bodyguard»)
  • Meilleure série dramatique: «Les Américains»
  • Meilleur acteur de soutien – Série, minisérie ou téléfilm: Ben Wishaw («A Very English Scandal»)
  • Meilleure actrice – Minisérie ou téléfilm: Patricia Arquette («Escape at Dannemora»)
  • Le prix Carol Burnett (Ensemble de la carrière télé): Carol Burnett
  • Meilleure actrice – Série dramatique: Sandra Oh («Killing Eve»)
  • Meilleure actrice de soutien – Série, minisérie ou téléfilm: Patricia Clarkson («Sur ma peau»)

Golden Globes: Gagnants – Cinéma

  • Meilleur drame: Bohemian Rhapsody
  • Meilleur film d'animation: «Spider-Man: dans le spider-verse»
  • Meilleure trame sonore: Justin Hurwitz («Le premier homme»)
  • Meilleure chanson: «Shallow» («Une étoile est née»)
  • Meilleure actrice de soutien: Regina King («Si Beale Street pouvait parler»)
  • Meilleur acteur de soutien: Mahershala Ali («Le livre de Green»)
  • Meilleur scénario: «Le livre de Green»
  • Meilleur acteur – Comédie ou film musical: Christian Bale («Vice»)
  • Meilleur film en langue étrangère: «Roma»