/finance/business
Navigation

Bell demande un accès aux données personnelles de ses clients

Coup d'oeil sur cet article

L'entreprise Bell a récemment demandé à ses clients s'ils souhaitaient partager des données personnelles, afin de leur envoyer des publicités ciblées, à l'image de géants comme Facebook et Google.

Depuis 2016, Bell Mobilité offre à ses clients de sans-fil de souscrire à un programme marketing publicitaire ciblé basé sur des données personnelles. Ce programme a récemment été étendu aux abonnés des services de télévision, d'internet et de téléphonie.

Les clients se retrouvent alors à fournir des données personnelles à Bell, comme des détails sur leurs habitudes de navigation internet, de visionnement de vidéos en continu, d'émissions de télévision regardées, de géolocalisation, d’utilisation des services téléphoniques sans fil et résidentiels et d'utilisation des applications, énumère l'entreprise sur son site internet.

Ces données permettent à Bell d'envoyer à ses clients des offres qui intéressent les participants au programme, et non des publicités inutiles, précise l'entreprise.

Les clients intéressés par ce programme doivent y souscrire pour autoriser Bell à collecter leurs données. Ils peuvent aussi retirer leur consentement en tout temps.

«Les informations personnelles du client ne sont jamais partagées avec les annonceurs, ni avec qui que ce soit, et le programme respecte toutes les réglementations et directives canadiennes en matière de protection de la vie privée», a assuré une porte-parole de Bell, Vanessa Damha.

Bell agit comme relais entre les annonceurs intéressés par le marketing ciblé et ses clients. Ainsi, un commerce spécialisé dans les équipements de plein air qui souhaite partager une promotion pourra rejoindre en priorité des clients de Bell intéressés, par exemple, par le sport ou les voyages, donne l'entreprise en exemple sur son site internet.