/world/middleeast
Navigation

Gaza: tir d’une roquette vers israël et raids aériens israéliens

Coup d'oeil sur cet article

L’armée israélienne a annoncé le tir d’une roquette de la bande de Gaza vers Israël durant la nuit de dimanche à lundi suivi en réaction par des raids aériens contre des positions du Hamas, a indiqué l’armée.

Le système de défense aérienne israélien Iron Dome a intercepté cette roquette, a ajouté l’armée dans un communiqué.

Des avions et des hélicoptères de combat ont ensuite mené des raids contre des «objectifs terroristes dans des camps militaires du Hamas» dans le nord de la bande de Gaza. Cette enclave soumise à un blocus israélien est contrôlée par ce mouvement islamiste.

La veille, des hélicoptères d’attaque de l’armée israélienne avaient attaqué deux postes militaires du Hamas dans la bande de Gaza en réponse à l’envoi de ballons équipés d’un engin explosif vers le territoire israélien qui n’a pas fait de victime.

Après plusieurs escalades de violence dans la bande de Gaza entre le Hamas et l’État hébreu, un calme précaire régnait ces dernières semaines dans l’enclave palestinienne sous blocus. Le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, et Israël se sont livré trois guerres depuis 2008.

Depuis le 30 mars et le début dans la bande de Gaza de la mobilisation appelée «Marche du retour», au moins 240 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens.

Outre la fin du blocus israélien imposé à l’enclave depuis plus de 10 ans, ce mouvement réclame le retour des réfugiés palestiniens sur les terres qu’ils ont fuies ou dont ils ont été chassés à la création de l’État d’Israël en 1948.

Deux soldats israéliens ont été tués durant ces affrontements le long de la barrière frontalière.