/news/currentevents
Navigation

Il a agressé deux patientes psychiatrisées

Coup d'oeil sur cet article

Un infirmier auxiliaire aux mains baladeuses et à la braguette légère a écopé d’une lourde sanction disciplinaire pour s’en être pris à des patientes vulnérables souffrant de problèmes psychiatriques.

Jean-Claude Tremblay qui était employé par l’Institut universitaire en santé mentale Douglas depuis 2006 au moment des faits a été radié pour sept ans pour avoir agressé sexuellement deux femmes dans le cadre de son travail.

En octobre 2016 et en avril 2017, il a caressé les seins et obtenu des fellations de patientes atteintes de déficience intellectuelle qui étaient sous sa responsabilité à l’hôpital montréalais.

Dans les deux cas, il a profité « de l’état de désinhibition de patientes ayant des problèmes de santé mentale » pour commettre ses forfaits durant les quarts de soir.

Pas de remords

Après le second épisode, il a été promptement congédié par l’institut et une enquête du syndic de son ordre professionnel a été ouverte.

Dans sa décision rendue à la fin du mois de décembre, le conseil de discipline de l’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec a souligné que Tremblay n’avait pas « de véritables regrets », même s’il avait plaidé coupable.

« L’intimé n’a fait aucun travail d’introspection face à son comportement. Il dit ne pas avoir besoin de consulter un professionnel et que le temps arrangera les choses. Il ne s’est confié à personne de son entourage », rappelle-t-on dans le jugement.

Il a justifié ses gestes en attribuant la faute à des problèmes personnels, une explication rejetée par le tribunal disciplinaire.

« Aucune excuse ne peut amoindrir la gravité objective de ces gestes inacceptables, commis à quatre reprises [sur] une clientèle vulnérable et psychiatrisée depuis plusieurs années », ont expliqué les membres du conseil.

L’homme ne travaillerait plus dans le domaine de la santé aujourd’hui, mais plutôt comme camionneur depuis que les plaintes ont été déposées.

♦ En plus de sa radiation, Jean-Claude Tremblay a écopé de 10 000 $ d’amendes.