/world/america
Navigation

Mexique: la police sauve 159 migrants détenus en captivité

Coup d'oeil sur cet article

Un groupe de 159 migrants d’Amérique centrale, dont 62 mineurs, détenus en captivité, dans une région rurale du Mexique, par une bande organisée de Mexicains et Guatémaltèques, ont été secourus par la police, ont indiqué lundi les autorités.

Les victimes, de différentes nationalités, «ont affirmé avoir payé 45 000 pesos (2 000 euros) afin d’être emmenés à Tijuana (une ville située à la frontière avec les États-Unis), ce qu’ils n’ont pas fait», a expliqué lors d’une conférence de presse Fernando Rosales, secrétaire d’État à la Sécurité publique.

Des membres de cette bande organisé ont été placés en détention par le procureur de Puebla, la capitale de l’Etat de Puebla, au centre du Mexique.

Les sans-papiers, qui étaient détenus dans un bâtiment dans la ville d’Acajete, sont tous en bonne santé et devraient être pris en charge par l’Institut national de l’immigration.