/sports/fighting
Navigation

Un combat Lemieux-Alvarez à 168 lb? Camille Estephan y croit

David Lemieux
Photo d'archives, DIDIER DEBUSSCHÈRE David Lemieux (à gauche).

Coup d'oeil sur cet article

Vous rêvez d’assister à un combat entre David Lemieux et Saul «Canelo» Alvarez à 168 livres? Figurez-vous qu’un tel duel est loin d’être impossible. Et ce n’est pas nous qui le disons, mais bien le promoteur de la firme Eye of the Tiger Management (EOTTM), Camille Estephan.

Lors d’un entretien avec la chaîne TVA Sports, l’homme d’affaires a mentionné être actuellement en communication avec Eric Gomez, le président de Golden Boy Promotions, groupe qui s’occupe de tout ce qui touche l’aspect gestion de la carrière d’Alvarez.

Saul «Canelo» Alvarez
Photo AFP
Saul «Canelo» Alvarez

Mais pourquoi «Canelo», qui, à 28 ans, a remporté des ceintures mondiales dans trois catégories différentes, accepterait-il un tel duel?

«Les "fans" veulent voir ce combat. S’il veut être considéré comme un vrai champion, il doit affronter les meilleurs», de répondre Estephan, sans détour.

«Il est vrai qu’à sa place, je ne voudrais pas affronter David. Il va avoir une force de frappe tout simplement incroyable à 168 livres.»

Lorsqu’on le questionne sur le potentiel moment d’un combat Lemieux-Alvarez, le promoteur semble assez flexible.

«Peut-être en mai. Et si ce n’est pas en mai, ça sera en septembre ou en décembre. Je travaille fort pour que cela se concrétise.»

Un combat de championnat du monde pour Yves Junior Ulysse en 2019?

De son côté, Yves Junior Ulysse, maintenant trentenaire et pointant dans le top 10 des 4 associations de boxe professionnelle (WBA, WBO, WBC, IBF) semble fin prêt pour un combat de championnat du monde.

D’ailleurs, nous a confié Camille Estephan, le prochain combat du spectaculaire boxeur risque fort bien d’être intéressant...

«Je travaille actuellement pour que Junior Ulysse affronte le champion WBO des super-légers, Maurice Hooker. Les négociations sont déjà entamées. Si le combat a bel et bien lieu, on aura prochainement un nouveau champion québécois!»

2019, année de rédemption pour Simon Kean?

S’il y en a un qui souhaite assurément rebondir en 2019, c’est bien le Trifluvien Simon Kean.

Le poids lourd, en octobre dernier, a perdu ses titres WBA et NABA aux mains de Dillon Carman. Il s’était fait passer un violent K.-O.

On sent d’ailleurs que Camille Estephan ne l’a toujours pas digéré, ce revers.

«Il a pris le combat à la légère et dans la boxe professionnelle, tu ne peux pas faire ça. Un coup de poing peut tout changer... Et c’est ce qui est arrivé à Québec en octobre dernier.»

«Une défaite du genre fait mal. Il était près du top 10 mondial. Il avait des offres de combats qui lui auraient rapporté des centaines de milliers de dollars. Ça ne peut plus se répéter.»

Heureusement, Kean semble déterminé à se refaire un nom cette année.

«Ce sera une année de rédemption pour Simon. Il m’a récemment envoyé un message texte où il me disait espérer que le reste de l’équipe soit aussi sérieuse que lui allait l’être en 2019.»